La rue François Mouthon, à Paris 15

31 juillet 2019

Une des rues les plus riches du XVème. Si l'on rapporte à sa taille, ce sera même la rue la plus Art Déco de l'arrondissement et peut-être de la capitale car elle est exclusivement Art Déco, des deux côtés de la rue. Je vais rajouter, en plus, un immeuble de la rue Jacques Mawas, dans laquelle termine la rue Mouthon.

Et il y a de la matière avec ces immeubles des années 30 tous différents, en brique, en béton ou en pierre mais toujours très ornés. Les voici présentés par ordre de numéro ; certains numéros, sans intérêt, ont été laissés de côté..


N°1

Entrons discrètement dans la rue Mouthon par la rue Lecourbe. À notre gauche, une première immeuble très simple, qui ne laisse rien présager de la suite. Sur ce joli immeuble de brique, l'intérêt tourne autour des bow-windows. La terrasse du dernier étage est à coup sûr très agréable.


N°3

Et après un immeuble sans grande originalité, nous voici devant le plus bel immeuble de la rue. Il s'agit d'un immeuble de brique rouge, très anglais d'esprit, encore assez classique dans sa conception mais qui possède une des plus belle porte de Paris. Des spirales, des fleurs, des plumes de paon ?


N°5

Cet immeuble a été conçu de manière parfaitement symétrique. Sa conception est plutôt classique avec un balcon au 2ème et au 6ème et avant-dernier étage. Aucune folie dans la forme ni dans les motifs des ferronneries.


N°6

Globalement, sur le trottoir d'en face, les constructions sont moins intéressantes mais au N°6, nous avons un immeuble des années 20 en pierre, signé d'un architecte du gouvernement E. Chaliat. Son entrée et sa porte attirent particulièrement le regard.


N°7

Au niveau « plus belles portes de Paris », on est très très bien placé ici aussi. D'ailleurs, cet immeuble des années 30 n'est pas sans rappeler celui du N°3 de la rue. Ici, la porte exploite le motif marguerite.


N°8

Dans un tout autre style, plus moderne, nous sommes plus ici dans la recherche d'architecture marine (sans être dans un immeuble paquebot, plus élancé). Larges fenêtres bandeaux, hublots... Cet immeuble est signé de J-B Mathon et J. Chollet et daté de 1930.


N°10

Et l'on termine cette rue avec un immeuble à la façade plutôt mouvementée mais finalement assez banal pour Paris.


Rue Jacques Mawas

Et des immeubles bonus, en béton, car immédiatement voisins de la rue François Mouthon. Balcons individuels en béton, marquise en béton. Bref, c'est le béton qui domine ici ! À nous une bien jolie porte aux motifs floraux divers. Il s'agit en fait de tout un complexe, s'étendant sur la totalité de la surface de cette rue, perpendiculaire à la rue Mouthon.


Situation

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco à Paris
L'Art Déco à Paris
Tous les articles internes ou externes au site sur l'Art Déco dans la capitale française.

Actualité et divers, page2
Actualité et divers, page2
Divers documents rassemblés sur une page. Page2

L'architecture dans le film Robin des bois (2018)
L'architecture dans le film Robin des bois (2018)
L'architecture incroyable autant que discutable dans le Robin Hood de Otto Bathurst.

Art Déco à Bombay en Inde
Art Déco à Bombay en Inde
Les immeubles Art Déco très colorés de Mumbay, en Inde.

Les immeubles Art Déco de la rue Duclaud, dans le 15ème arrondissement de Paris
Les immeubles Art Déco de la rue Duclaud, dans le 15ème arrondissement de Paris
Tous les immeubles Art Déco de la rue Duclaud, dans le 15ème arrondissement de Paris.

Le film Inside Man, 2006
Le film Inside Man, 2006
L'architecture de 20 Exchange Place dans le film Inside Man, de 2006.

L'Art Déco au cinéma IV
L'Art Déco au cinéma IV
L'Art Déco dans le cinéma. Les films des années 20 et 30. Page4.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font