L'avenue de Suffren à Paris 15

07 août 2019

L'avenue de Suffren, dans le 15ème arrondissement de Paris, c'est principalement pour moi deux grosses structures Art Déco que je vais vous montrer ci-dessous dans le détail ainsi que deux autres numéros dont j'aimerais dire un mot également.

Cette avenue part du du boulevard Garibaldi (Métro Sèvres-Lecourbe) pour arriver en bord de Seine en longeant le champs de Mars, autant dire les très beaux quartiers, la partie la plus bourgeoise de l'arrondissement. La portion qui nous intéresse ici se situe au niveau du siège de l'Unesco.


N°94

La première grosse structure dont je parlais date de 1929 ; on la doit aux architectes Jean Boucher et Paul Delaplanche. Il s'agit d'un architecture propre à la capitale ; on peut retrouver des choses qui ressemblent dans le 7ème ou dans le 16ème mais nulle part ailleurs. Nous avons une construction tout aussi pompeuse que les immeubles bourgeois de 1890-1910, avec encore une touche d'éclectisme mais globalement, on ne s'y trompe pas, c'est bien d'Art Déco.


Mais c'est dans les ornements que l'on va trouver toute la richesse de cette construction, un peu particulière en son genre, il faut le dire : motifs fontaine des ferronneries des balconnets, pilastres sculptés, bas-reliefs floraux...


Et il nous reste à parler de la porte, une des plus belles de capitale, qui en compte peut-être plus d'un millier. Ces vagues et ces spirales de formes différentes représentent-elles quelque chose ? Une vasque posée sur l'eau ?


N°110bis

Un travail un peu plus tardif et (forcément) moins complet que pour le précédent numéro mais pas dénué d'intérêt avec son bow-window intégral (sur tous les étages), ses fenêtres octogonales et sa porte aux motifs très géométriques. Une construction signée F. et J. Clabaux.


N°112bis

Son voisin de 1925 possède, lui-aussi, de jolis attraits avec son arrondi d'angle et sa porte. Le masque en relief, entouré de pommes de pain ne semble pas spécialement Art Déco et en règle général, l'esthétique d'entre-deux-guerres n'est pas très affirmé ici.


N°112ter

Et j'aimerais terminer cet article en vous montrant cet immeuble hors période, signé de l'architecte Paul Auscher et daté de 1914. Sa forme et ses détails ne vous rappellent-ils pas l'immeuble Cateland de Lyon ?


Situation

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco à Paris
L'Art Déco à Paris
Tous les articles internes ou externes au site sur l'Art Déco dans la capitale française.

L'architecture dans le film Robin des bois (2018)
L'architecture dans le film Robin des bois (2018)
L'architecture incroyable autant que discutable dans le Robin Hood de Otto Bathurst.

Art Déco à Bombay en Inde
Art Déco à Bombay en Inde
Les immeubles Art Déco très colorés de Mumbay, en Inde.

Les immeubles Art Déco de la rue Duclaud, dans le 15ème arrondissement de Paris
Les immeubles Art Déco de la rue Duclaud, dans le 15ème arrondissement de Paris
Tous les immeubles Art Déco de la rue Duclaud, dans le 15ème arrondissement de Paris.

Le film Inside Man, 2006
Le film Inside Man, 2006
L'architecture de 20 Exchange Place dans le film Inside Man, de 2006.

L'Art Déco au cinéma IV
L'Art Déco au cinéma IV
L'Art Déco dans le cinéma. Les films des années 20 et 30. Page4.

La rue François Mouthon, à Paris 15
La rue François Mouthon, à Paris 15
Une rue entièrement Art Déco. Des immeubles magnifiques.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font