Villa Seurat, à Paris

01 juillet 2018

La villa Seurat, comme son nom ne l'indique pas, est une impasse du 14ème arrondissement de Paris qui commence rue de la Tombe Issoire. Cette rue regroupe plusieurs ateliers d'artistes, peintres, architectes, sculpteurs, céramistes et même écrivains ayant choisi de se regrouper. Georges Seurat, peintre pointilliste, mort depuis 1891, n'a que peu de rapport avec ce groupe d'artistes.

Nous ne parlerons pas ici d'architecture Art Déco mais d'architecture moderne. Voici les ateliers présentés par ordre de numéro.

N°1

Il s'agit de la maison de l'écrivain Frank Townshend, construite par André Lurçat en 1926. Sur la rue, on ne voit qu'une entrée et un double étage / atelier.


N°2

Un peu en dehors, cette maison n'est pas signée et on ne lui connaît aucun locataire célèbre.


N°3

Ce sont les ateliers des peintres Marcel Gromaire et Édouard Goerg, construits en 1925 par André Lurçat.


N°4

La maison qu'André Lurçat a construite pour son peintre de frère Jean Lurçat. Peut-être la maison la plus fascinante de la rue.


N°5

La maison du peintre Pierre Bertrand, toujours du même architecte.


N°6

La maison du sculpteur et céramiste Émile Just Bachelet. Devinez l'architecte ? Nous avons une recherche de lumière dès le rez-de chaussée avec cette immense verrière, cachant sans doute une pièce au plafond haut, important pour la réalisation d’œuvres de taille importante.


N°7

RAS. Fenêtres bandeau très en avance pour l'époque.


N°7 bis

Nous avons ici la maison-atelier de la sculptrice Chana Orloff, par Auguste Perret, 1926. Beaucoup de simplicité ici.


N°8

La maison de mademoiselle Quillé dessinée par André Lurçat, de nouveau. On peut parler d'une maison cubiste, ici.


N°9 et 11

Les ateliers de Madame Bertrand et du sculpteur Arnold Huggler, construits par André Lurçat en 1926. Trois étages, des proportions importantes.



N°14

Une petite bicoque Art Déco, qui dépareille bien, du coup, au milieu de tant de modernisme. Elle nous permet d'effectuer une comparaison.


N°17

Quelques éléments Art Déco mais beaucoup de lourdeur ici. André Lurçat, une fois n'est pas coutume, n'a rien à voir là-dedans.


N°18

Nous passons dans une architecture année 30, anonyme, demeure de l'écrivain Henry Miller.


Situation

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Le livre 36 000 cicatrices, les monuments aux morts de la grande guerre
Le livre 36 000 cicatrices, les monuments aux morts de la grande guerre
Tous monuments aux morts des communes de France.

La rue Curie, à Laxou, en Meurthe-et-Moselle
La rue Curie, à Laxou, en Meurthe-et-Moselle
Une rue comme les autres en apparence, quand on tourne la tête rapidement, des logements pour classe moyenne en banlieue de Nancy...

La rue Raymond Poincaré, à Laxou, en Meurthe-et-Moselle
La rue Raymond Poincaré, à Laxou, en Meurthe-et-Moselle
Rue très intéressante en matière d'architecture Art Déco. Fernand Mascret.

L'avenue de la Libération à Villers-les-Nancy, en Meurthe-et-Moselle
L'avenue de la Libération à Villers-les-Nancy, en Meurthe-et-Moselle
La ville de Villers-les-Nancy, est très liée à sa grande sœur Nancy, avec laquelle elle partage plusieurs rues et avenues d'importance...

Eglise sainte-Thérèse de Villers-les-Nancy
Eglise sainte-Thérèse de Villers-les-Nancy
Cette église de la banlieue de Nancy a été élevé par Jules Criquio en 1934.

La rue des trois-épis à Villers-les-Nancy
La rue des trois-épis à Villers-les-Nancy
La rue des trois-épis, proche de l'avenue de la libération et de l'église Sainte-Thérèse à Villers-les-Nancy...

Soissons Art Déco
Soissons Art Déco
Art Déco à Soissons, guide et photos.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font



Sharon Koskoff Posté le 01 juillet 2018 à 17h02

Wonderful!
Jean-Baptiste Posté le 01 juillet 2018 à 10h23

Les habitations sont strictement privées, en effet.
Sylvie Posté le 01 juillet 2018 à 10h19

Est-ce que cela se visite c’est devenu des habitations privées ?