Tous les articles

Page 3


La rue Duquesne, à Lyon

La rue Duquesne, à Lyon

La rue Duquesne, à Lyon, est située au milieu du VIème arrondissement de Lyon. C'est dans la partie centrale de cette rue que nous allons trouver des beaux ou très beaux immeubles des années 30 jusqu'aux années 40. On trouvera toutes les formes possibles mais en angle, c'est toujours l'arrondi qui prévaut.

La rue Sully à Lyon

La rue Sully à Lyon

La rue Sully, située dans le très riche VIème arrondissement de Lyon, dans le Rhône (69) fait partie de ses rues si passionnante pour les gens comme moi : elle rassemble de nombreux immeubles des années 20 ou 30, sur toute sa longueur. Les photos de tous ces immeubles, dans le détail, avec leur ornementation...

La cité rouge, avenue Mathurin-Moreau à Paris

La cité rouge, avenue Mathurin-Moreau à Paris

La cité rouge, située entre l'avenue Mathurin-Moreau et l'avenue Bolivar, dans le XIXème arrondissement de Paris est un groupe de 475 logements HBM construits par l'architecte Charles Heubès. Elle tire son surnom de la couleur de la brique la plus présente...

Le lycée Hélène Boucher, à Paris

Le lycée Hélène Boucher, à Paris

On doit la construction de ce lycée parisien, situé au 65 cours de Vincennes, à l'architecte Lucien Sallez en 1935. Son architecture, d'une symétrie parfaite, propose plusieurs éléments intéressants et est complétée par une ornementation faite de bas-reliefs, ferronnerie et vitraux.

La rue du capitaine Ferber, à Paris

La rue du capitaine Ferber, à Paris

La rue du capitaine Ferber, dans le XXème arrondissement de Paris, c'est sept immeubles Art Déco de six étages (à un exception près), en béton et en brique (à une exception près) et d'une relative simplicité (sans exception).

Les rues Emile Desvaux et Paul de Kock à Paris

Les rues Emile Desvaux et Paul de Kock à Paris

Au beau milieu du XIXème arrondissement de Paris, éloignées de la circulation, se trouvent deux petites rues aménagées au cours des années 20 et bordées de maison Art Déco. Certaines n'offrent qu'un ou deux éléments visibles en façade quand d'autres, conçues par des architectes, sont Art Déco du sol au plafond.

Art Déco en Australie

Art Déco en Australie

Je n'ai jamais eu la chance d'aller en Australie personnellement mais j'irai et je passerai par la Nouvelle-Zélande, ce faisant. Adrian Yekkes, anglais, propriétaire du meilleur et plus complet des blogs sur l'Art Déco y est allé, lui. Il nous a ramené des photos superbes et incroyablement rares et originales...

La rue Louis Béguin, à Perpignan

La rue Louis Béguin, à Perpignan

Un nouvel article sur une rue de Perpignan haute en couleur, où la majorité des numéros propose un ou plusieurs éléments Art Déco en façade. Nous avons des bow-windows originaux et toutes différentes, des pans coupés, des exemples de régionalismes avec l'utilisation de tuiles locales.

La rue du Stadium, à Perpignan

La rue du Stadium, à Perpignan

Un article tout en photo sur les petites maisons d'un ou deux étages de la rue du Stadium, dans le quartier Saint-Jacques de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales (66) : Une maison, une photo.

Trois écoles Art Déco à Perpignan

Trois écoles Art Déco à Perpignan

À Perpignan, dans le quartier Saint-Jacques, pas le plus beau des quartiers mais entièrement construit dans les années 30, à la périphérie immédiate de la ville, on peut trouver, à quelques pâtés de maison les unes des autres, trois écoles, presque identiques. Elles ont assurément été construites en même temps.

L'Art Déco dans la Drôme

L'Art Déco dans la Drôme

Retour sur tous les articles sur l'Art Déco à Valence et dans le département de la Drôme (26).

L'Art Déco à Marseille

L'Art Déco à Marseille

Autant être honnête, je ne suis pas satisfait de ce que j'ai à offrir pour la ville de Marseille (que j'aime beaucoup par ailleurs pour son architecture). Mais le fait est que je ne m'y suis jamais rendu spécialement pour photographier l'Art Déco. Ainsi, je possède trop peu de photos sur l'architecture des années 20 et 30 à Marseille. En attendant de faire ce voyage, je propose le matériel que je possède.

Le quartier Brotteaux, à Lyon

Le quartier Brotteaux, à Lyon

Sans réelle unité stylistique, on peut noter quelques points communs pour ces immeubles, car nous sommes exclusivement dans les années 30, les immeubles ont six étages avec un dernier étage mansardé, ils exploitent les bow-windows mais pas les balcons et ils sont de standing moyen.

L'Art Déco à Villeurbanne

L'Art Déco à Villeurbanne

Nous avons évoqué, dans deux précédents articles, l'ensemble de gratte-ciel et l'hôtel de ville de Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, mais en dehors de ces édifices majeurs, il s'est construit dans la ville d'autres bâtiments révélateurs de l'architecture des années d'entre-deux-guerres, l'architecture Art Déco.

Les gratte-ciel de Villeurbanne

Les gratte-ciel de Villeurbanne

À la sortie de la guerre, Villeurbanne est une ville très industrielle où vivent principalement des ouvriers, dont un grand nombre issu de l'immigration. Dès 1929, le maire Lazare Goujon souhaite imposer sa ville comme une commune à part entière, bien différente de Lyon, dont elle est limitrophe.

L'hôtel de ville de Villeurbanne

L'hôtel de ville de Villeurbanne

L'hôtel de ville de Villeurbanne termine l'avenue Henri Barbusse, qui accueille un ensemble de gratte-ciel. Il fait partie d'un ensemble architectural cohérent, décidé par le maire Lazare Goujon, dès les années 20. Le projet prendra fin en 1934, après deux mois et demi d'ouvrage seulement...

Le central téléphonique Lalande à Lyon

Le central téléphonique Lalande à Lyon

En sortant de la station métro Brotteaux, dans le quartier du même nom, dans le VIème arrondissement de Lyon, on tombe nez à nez avec ce curieux bâtiment : un central téléphonique, qui a pris le nom de sa rue : Lalande.

Les plus beaux immeubles du VIème arrondissement de Lyon

Les plus beaux immeubles du VIème arrondissement de Lyon

Le VIème arrondissement de Lyon regorge de constructions des années 20 et 30. C'est THE arrondissement Art Déco par excellence. On y trouve des H.BM, des habitations de facture simple et sobre et d'autres immeubles érigés pour les bourgeois des abords du parc de la Tête d'Or...

L'hôtel de ville de Privas

L'hôtel de ville de Privas

L'hôtel de ville de Privas, préfecture d'Ardèche, a été terminée en 1949 mais cette information ne peut être détachée de deux autres dates : la commande du bâtiment en 1933, à l'architecte ardéchois Bomel et la pose de la première pierre en 1936. L'histoire, l'architecture, l'horloge, les vitraux...

Le Palais de Flore, à Lyon

Le Palais de Flore, à Lyon

Le Palais de Flore, situé au 8 boulevard Jules Favre, dans le VIème arrondissement de Lyon est l'oeuvre de l'architecte Clément Laval. Il est daté de 1930 et à cette époque, il était l'immeuble de logement le plus haut de France avec ses 40 mètres sur 10 étages.

La Havane Art Déco

La Havane Art Déco

Ma propre sœur revient de la Havane avec des photos sympathiques, prises pour moi, ce serait idiot de ne pas les exploiter même si je n'ai pas fait le voyage moi-même (ce sera pour plus tard). Elle a visité les quartiers Regla, Centro Habana (le centre), Plaza de la Revolución (place de la révolution) et La Habana Vieja (la vieille ville).

La rue Crillon, à Lyon

La rue Crillon, à Lyon

Les premiers numéros de la rue de Crillon, dans le VIème arrondissement de Lyon, c'est à dire la partie la plus éloignée du Parc de la Tête d'or, ont été aménagés dans les années 30 et nous offrent une ribambelle de bâtiments intéressants.

Bas-reliefs animaliers au 34 rue Pasquier à Paris

Bas-reliefs animaliers au 34 rue Pasquier à Paris

Avec ou sans attirance pour l'Art Déco, on ne peut pas passer à côté du 34 rue Pasquier, dans le 8ème sans lever la tête. On y découvre alors quatorze bas-reliefs animaliers dont la moitié de dimension importante. Cet immeuble fut construit en 1929 par Pierre et Alex Fournier pour abriter les locaux de la Société financière française et coloniale.

L'immeuble Cateland, à Lyon

L'immeuble Cateland, à Lyon

Cet immeuble d'habitation est connu pour être le premier immeuble en béton de la ville de Lyon, ce matériaux étant réservé jusqu'ici à des structures plus grosses, plus utilitaires. C'est l'architecte Emmanuel Cateland qui a eu pour tâche de surélever ce petit commerce avec un étage, en 1911.

L'Art Déco à deux pas du port de Casablanca

L'Art Déco à deux pas du port de Casablanca

Cet immeuble a été construit par l'architecte d'origine italienne Aldo Manassi en 1930. On notera la sobriété de la forme globale avec une façade nord légèrement décalée par rapport aux façades donnant sur les rues latérales, de façon à s'orienter vers le port, comme la proue d'un navire côtier qui accueillerait les arrivants...

Michel Roux-Spitz, architecte

Michel Roux-Spitz, architecte

Michel Roux-Spitz (1888 - 1957) est un architecte français représentant du style international. Élève de Tony Garnier, lauréat du prix de Rome dès 1920, ses principales réalisations se situent dans les années 30.

Les immeubles Art Déco du Boulevard des Belges, à Lyon

Les immeubles Art Déco du Boulevard des Belges, à Lyon

Au cœur du VIème arrondissement de Lyon, le boulevard des Belges, longeant le Parc de la Tête d'Or nous donne de merveilleux exemples d'immeubles bourgeois de style Art Déco. Ces édifices comptent au moins sept étages et sont richement ornés et décorés.

Le livre Paris Art Déco, l'architecture des années 20

Le livre Paris Art Déco, l'architecture des années 20

Ceci est ma première critique de livre ; il y en aura d'autres. Je voulais partager tout le bien que je pense du livre de Jean-Marc Larbodière dans la collection Reconnaître, Paris Art Déco, l'Architecture des années 20, édité chez Massin en 2008.

Les H.B.M de Paris

Les H.B.M de Paris

Pendant la première guerre mondiale, une loi obligeaient les propriétaires à ne pas augmenter les loyers. Ces derniers ont donc cessé tout effort pour l'entretien du parc locatif. Certains immeubles sont dans un état déplorable. On détruit à tour de bras.

Aix-les-Bains, les mosaïques des thermes Pétriaux

Aix-les-Bains, les mosaïques des thermes Pétriaux

Les Thermes Pétriaux portent le nom de leur architecte Roger Pétriaux, qui a eu la tâches de les agrandir en 1932, pour leur donner l'aspect extérieur grandiose que l'on connaît aujourd'hui. Dans l'espace central, l'atrium, à même le sol, ont été déposées huit mosaïques représentant huit courtes scènes.