Saint-Quentin, Art Déco ou pas ?

03 juin 2018

La ville de Saint-Quentin, dans l'Aisne, possède des trésors Art Déco, cela va sans dire, la chose est très documentée. Le but de cet article est de se poser la question de l'appartenance à l'esthétique Art Déco de plusieurs constructions faisant assurément partie de la période entre-deux-guerres mais n'étant pas toujours très enclines à mettre en avant des éléments modernes ou Art Déco.

10 avenue Faidherbe

Ce bâtiment qui ressemble à une ancienne école et abrite des bureaux est intéressant pour commencer à se poser ces questions. Qu'a-t-il pour lui ? À première vue, il n'est pas désagréable, mais Art Déco ? Plutôt non ! Des fenêtres à meneaux néo-Renaissance, des ouvertures de toit très haussmanniennes, un toit en ardoise très parisien dans l'esprit également, des modillons très XIXème...


Alors, pour commencer, comment être sûr qu'il s'agit bien d'une construction d'entre-deux-guerres ? Eh bien aux détails. La structure en haut de la porte de droite est tout à fait dans la période. Deux Atlantes portent sur leurs épaules une sphère imposante sur laquelle on peut lire « Chacun pour tous, tous pour chacun. » (Était-ce alors le siège d'un syndicat ? c'est possible). Les ouvertures elles-mêmes sont très Art Déco et la spirale qu'on retrouve sur les ferronneries encore davantage.


Nous avons donc des éléments Art Déco présents sur un ensemble pas encore Art Déco. Pourra-t-on parler d'Art Déco pour cette construction ? C'est tangent, c'est tangent... À chacun de fixer sa limite. J'ai tendance, pour ma part, à parler d'éléments Art Déco sans aller plus loin.

École, rue Emile Zola

Ici, la date de construction est indiquée au fronton, donc pas d'erreurs possibles. On peut y lire : « Groupe scolaire, ville de Lyon, 1926-1927. » Ville de Lyon ? Pardon ? Oui, vous avez bien lu. Cela reste un mystère pour moi aussi. À gauche de ce fronton, le blason de Saint-Quentin et sa devise : « Pro Deo, rege et Patria » (pour Dieu, le roi et la Patrie). À droite, le blason de Lyon et son cri de guerre : « Avant ! Lion le Melhor ! Toutefois, ces détails intéressants nous éloignent du sujet.


Il y a un joli travail de calepinage sur la brique avec alternance de couleurs, il y a vaguement quelque chose au niveau de l'entrée mais ces éléments pourraient tout aussi bien être antérieurs. Ici je dirais : Pas Art Déco.

Rue Croix-Belle-Porte

Un immeuble de Raymond Chevalier de 1925 tout à fait agréable, avec de nombreux éléments décoratifs mais ceux-ci sont-ils Art Déco ? Je vous laisse vous faire votre opinion.


Place de l'hôtel de ville

Une façade de 1922 qui n'intègre pas encore d'éléments Art Déco. Ici, c'est très net.


Rue de la Sellerie

Une façade simple, pas Art Déco, sauvée par ses ferronneries et leurs très belles spirales. Nous revenons à peu près au premier cas évoqué ci-dessus.


Rue des Toiles

Et je termine par cet immeuble tout à fait typique de la période entre les esthétiques Art Nouveau et Art Déco. Les angles comment à être coupés, quelques motifs se géométrisent, les spirales de la marquises commencent à s'éloigner de la simple volute... Sa construction est sans doute à dater du début de la période.


Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

La place de la gare à Lille
La place de la gare à Lille
Les immeubles Art Déco de la place de la gare à Lille.

Les plus beaux immeubles Art Déco de Lille
Les plus beaux immeubles Art Déco de Lille
Les plus beaux immeubles Art Déco des années 20 et 30 de Lille.

Art Déco à Lille
Art Déco à Lille
Retour sur tous les articles Art Déco dans la ville de Lille.

La poste de Saint-Quentin dans l'Aisne
La poste de Saint-Quentin dans l'Aisne
La poste de Saint-Quentin est un bâtiment de deux étages en brique possédant toutes les caractéristiques de l'Art Déco. Architecte : René Delannoy (1929).

Bas-reliefs Art Déco à Saint-Quentin
Bas-reliefs Art Déco à Saint-Quentin
Frontons sculptés de motifs fleurs et feuilles, paniers de fleurs ou de fruits, typographies, frises, sculptures diverses...

Le pont de la gare à Saint-Quentin
Le pont de la gare à Saint-Quentin
Pont Art Déco de Paul Bigot, à Saint-Quentin, 1929.

L'Art Déco à Saint-Quentin, dans l'Aisne
L'Art Déco à Saint-Quentin, dans l'Aisne
Onze articles internes au site, consacrés à cette ville, avec des photos personnelles + liens.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font



Jean-Baptiste Posté le 04 juin 2018 à 12h34

Merci pour cette info.
Isabelle Posté le 03 juin 2018 à 22h11

L'école de Lyon est ainsi nommée (comme le bar de Lyon, la rue de Lyon) en l'honneur de sa marraine de reconstruction...de nombreuses communes détruites pendant la guerre ont été adoptées par les villes des régions épargnées qui ont contribué financièrement aux reconstructions...