Les immeubles Art Déco à Reims

22 septembre 2018

Les immeubles, à Reims, c'est un sujet assez fascinant pour plusieurs raisons : premièrement, il n'y a pas de quartier Art Déco dans la sous-préfecture de la Marne, les constructions étant situées très majoritairement au centre, sans que l'on puisse parler exclusivement du centre ville. Ensuite, ces immeubles sont tous incroyablement différents ; bâtis majoritairement dans les années 20, on trouvera des esthétiques très différentes. On peut même croiser de jolies constructions de la période que l'on aura du mal à classer dans l'Art Déco.

Je me suis inspiré, pour la rédaction de cet article, des informations contenues dans l'ouvrage Reims au temps de l'Art Déco, d'Olivier Rigaud, avec des photographies de Pascal Stritt. C'est un ouvrage de référence que je vous conseille mais je vous mets toutefois en garde. Dans ce livre, tout ce qui est des années 20 est considéré comme Art Déco ; je suis plus prudent pour ma part.

Afin de ne pas trop alourdir l'article, je ne présenterai ici que les immeubles les plus caractéristiques de la ville de Reims et les plus beaux (avec ce que cela comporte de subjectivité).

24 rue Henri IV

Situé en face du marché couvert, cet immeuble de quatre étages, hébergeant un bar en rez-de-chaussée (plus quelques logements sous les toits, pour les gens de maison) est intéressant à plus d'un titre. Il mélange la brique et le béton, nous propose un toit sorti d'on-ne-sait-où, sans doute inspiré d'un quelconque régionalisme. C'est une bonne chose que les fleurs des mosaïques et les spirales des ferronneries viennent nous assurer de la période Art Déco. Cet immeuble a été construit par les architectes Herbé et Deffaux en 1923. Nous ne sommes pas étonnés d'être très tôt dans la période.


7-9 Rue du Cadran Saint-Pierre

Voici un très bon exemple d'immeuble daté de 1924, considéré comme Art Déco par notre ami O. Rigaud. Je peux admettre que la typographie s'en rapproche mais pour le reste, cet immeuble et ses ornements, pour moi, sont restés dans une esthétique plus ancienne, encore inspirée d’éclectisme et d'Art Nouveau, ce qui n'enlève rien à ses qualités.


19 rue Max Dormoy

Un immeuble de 1924 signé des architectes Maurice Clauzier et Rodolphe Mériaux. Situé on ne peut plus au centre, à l'intersection de la rue Théodore Dubois, à deux pas de la place Drouet d'Erlon, cet immeuble classique dans sa forme nous propose de nombreux agréments en façade : ferronneries des balcons, fronton avec panier de fleurs, bas-reliefs floraux. Passons les pilastres, tout à fait curieux et hors de propos.


17-23 rue de Vesle

On remarque tout de suite la tourelle au sommet de l'angle de cet immeuble de 1927, signé par André Ragot. À l'angle encore mais aussi sur sa partie droite, il comporte des bow-windows sur trois étages. N'êtes-vous pas étonnés de la petite taille des fenêtres du premier étage ? Comment l'expliquer ? Je n'ai pas la réponse mais ce dont je suis sûr, c'est que c'est la fonction qui explique la nature. En d'autres termes, elles sont petites parce qu'il fallait qu'elles le soient.


65 rue Vesle

Je l'ai dit et je l'assume, la reconstruction de Reims, c'est principalement les années 20. Mais principalement ne signifie pas exclusivement. Voici pour preuve un immeuble de 1930 de l'entrepreneur Lucien Gillet. L'histoire ne dit pas s'il était architecte. Le regard est tout de suite happé par cette coiffe octogonale, à l'angle de la rue des Capucins. Et l'on retrouve de nombreux éléments Art Déco fascinants. L'alternance de béton et de brique, les bow-windows, les balcons de formes multiples, un dernier étage plus étroit mais avec moins d'appartements qui possèdent une grande terrasse.


3 rue Buirette

Et je finis par un immeuble de 1933 signé H.B. Horn, très simple en apparence, un peu grisonnant par manque d'entretien ; un immeuble typique du centre ville, qui se doit avant tout d'être efficace, ce qui ne l'empêche pas de proposer un travail sur les colonnes intéressant, autant sous les arcades de la rue que sur la loggia du dernier étage.


Pour ne pas vous influencer dans les découvertes des bâtiments, j'ai tenu à ne pas en parler dans mon introduction, mais j'ai choisi de classer ces immeubles par ordre d'année de construction.

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

La rue Pierre Villard à Nancy
La rue Pierre Villard à Nancy
Les maisons de rue Art Déco de la rue Pierre Villard à Nancy.

Le boulevard Haussonville à Nancy
Le boulevard Haussonville à Nancy
Sept maisons de rue Art Déco sur le boulevard Haussonville de Nancy.

La rue Notre-Dame de Lourdes à Nancy
La rue Notre-Dame de Lourdes à Nancy
Immeubles et maisons Art Déco mais la rue Notre-Dame de Lourdes de Nancy.

Les plus belles portes Art Déco de Nancy
Les plus belles portes Art Déco de Nancy
Toutes les portes Art Déco de Nancy (54).

Les plus beaux immeubles Art Déco de Nancy
Les plus beaux immeubles Art Déco de Nancy
Les cinq plus beaux immeubles Art Déco de Nancy (54).

L'Art Déco à Nancy
L'Art Déco à Nancy
Tous les articles sur l'Art Déco à Nancy.

Les maisons Art Déco de Vichy
Les maisons Art Déco de Vichy
Une dizaine de maisons Art Déco dans les boulevards de Vichy.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font