L'Art Déco à Reims

24 septembre 2018

Au lendemain de la première guerre mondiale, Reims n'est plus qu'un champ de ruines. Sur les 13 800 immeubles rémois d'avant-guerre, on n'en compte plus que 2 000 encore debout mais pas toujours habitables. Il y a urgence à reloger la population. Après cinq années où de nombreux habitants ont vécu dans des baraquements, des habitations de fortune en préfabriqué, il était temps de reconstruire la ville.

Les Américains, très touchés par l'incendie de la cathédrale des sacres, feront beaucoup financièrement pour aider la ville. La bibliothèque Carnegie, par exemple, sera entièrement construite sur des dotations américaines.

Reims a maintenant l'honneur d'être connue (encore trop peu à mon avis, toutefois) pour son patrimoine d'entre-deux-guerres unique et original, qui comprend des œuvres d'importance. Retour sur les articles du site et d'ailleurs sur l'Art Déco dans la ville de Reims.

Les immeubles Art Déco à Reims

Les immeubles Art Déco à Reims

Les immeubles, à Reims, c'est un sujet assez fascinant pour plusieurs raisons : Premièrement, il n'y a pas de quartier Art Déco dans la sous-préfecture de la Marne, les constructions étant situées très majoritairement au centre, sans que l'on puisse parler exclusivement du centre ville. Ensuite, ces immeubles sont tous incroyablement différents ; bâtis majoritairement dans les années 20, on trouvera des esthétiques très différentes

La bibliothèque Carnegie à Reims

La bibliothèque Carnegie à Reims

La bibliothèque Carnegie est le symbole même de la reconstruction d'après-guerre en France. La guerre de 14-18 laisse la ville de Reims aux 3/4 dévastée. La Dotation Carnegie pour la Paix internationale, du nom du philantrope américain Andrew Carnegie, décida de consacrer 200 000 dollars à la ville de Reims pour sa bibliothèque...

Les halles centrales de Reims

Les halles centrales de Reims

Les Halles du Boulingrin sont une structure en béton de dimension impressionnante, avec une voûte d'une seule portée de 38m. L'architecte Maigrot et l'entrepreneur Freyssinet ont eu pour tâche de remplacer le bâtiment détruit pendant la guerre de 14-18.

Le monument aux morts de Reims

Le monument aux morts de Reims

Ce monument aux morts arrive à la fin de l'axe des promenades de Reims, entre le centre ville et la gare. Il est dû à l'architecte Henry Royer et au sculpteur Paul Lefèbvre. Il a été inauguré en 1930 par le maréchal Pétain et le ministre de la guerre de l'époque André Maginot.

L'église Saint-Nicaise de Reims

L'église Saint-Nicaise de Reims

L'église Saint-Nicaise se situe en plein centre de la cité-jardin du Chemin-Vert. Les maisons conçues par l'architecte Jean-Marcel Auburtin en 1920 n'ont pas d'intérêt architectural particulier ; elle ne présente aucun élément Art Déco. Elles n'ont d'intérêt que de par le travail d'urbanisme important, suite aux destructions de la guerre 14-18.

Entre 1920 et 1930, la reconstruction éclectique de Reims

Entre 1920 et 1930, la reconstruction éclectique de Reims

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, Reims est en ruine. Pourtant, en une décennie, la cité des sacres va renaître grâce à la collaboration d’architectes, d’entrepreneurs et d’artistes. Et devenir une ville résolument moderne. Entre septembre 1914 et octobre 1918, l’artillerie et l’aviation allemandes se sont acharnées sur Reims, l’une des villes françaises les plus endommagées de cette Première Guerre mondiale...

Reims : l’Art déco au coeur de la cité

Reims : l’Art déco au coeur de la cité

Reims est, parmi les grandes villes de France, la ville la plus touchée par la Première Guerre mondiale : elle représente à elle seule 2,25% des destructions du territoire français. C’est après l’évacuation complète, au cours des six derniers mois de la guerre, que les destructions seront les plus nombreuses. La ville est quasiment rasée. Elle atteint donc atteint logiquement le premier rang pour le nombre de permis de construire déposés entre 1920 et 1930 avec un total de 6 500. En 1922 comme en 1923, ce nombre dépasse celui de Paris!...

Reims Art Déco, patrimoine et reconstruction

Reims Art Déco, patrimoine et reconstruction

Au coeur de la région Champagne, Reims révèle quelques trésors et autres incongruités. Mais c’est la première fois que je mettais les pieds dans cette ville, après avoir découvert la région champenoise qui regorge elle, d’autres trésors, plus pétillants. Mais ne boudons pas notre plaisir à découvrir Reims et son architecture art-déco. Au hasard des rues de la ville, évadons-nous dans les années 20, au sortir de la première guerre mondiale. La ville est à reconstruire, vaste programme.


PARTAGEZ CET ARTICLE
Facebook Google+

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font