Messieurs les curés, s'il vous plaît, ouvrez vos églises !

30 avril 2017

Je vais vous parler ici d'un problème que connaissent tous les amoureux d'art. Quand on aime l'art et l'architecture, on sait que les églises sont une source d'émerveillement sans fin en France. On sait que, en dehors de quelques horreurs du XIXème ou début XXème, l'architecture en vaudra la peine ; et encore ! les horreurs nous apprennent des choses également sur ce que certains architectes ont osé faire en la matière ! Mais revenons au sujet...

Ne vous est-il jamais arrivé de suivre un panneau : « Église du XVIème » au bord d'une route, de regretter toutefois le manque d'indication kilométrique et après avoir fait 26 km, de tomber sur une petite église qui ne paie pas de mine mais qui arbore fièrement un panneau vous promettant l'extase à la vue de sa statuaire, de ses plafonds peints ou de son retable mais de trouver, vous m'avez vu venir, la porte fermée et aucune indication sur son ouverture éventuelle ? Hum... ? Non ? Juste moi ? Ça m'étonnerait.

Je dresse ici un panneau particulièrement sombre mais sans faire autant de kilomètres et sans forcément manquer d'incroyables merveilles, tout le monde peut se casser le nez sur une porte fermée : un croyant venu prier un moment, un amoureux des arts passant par hasard, un photographe amateur comme moi, qui a fait un détour ou pris deux correspondances de métro et marché dix minutes pour prendre au final quatre photos de la façade (true story !).


Pourquoi fermer les églises ?

Que l'église et son terrain appartiennent à la commune (église construites avant 1905) ou à l'évêché (pour les plus récentes), le problème est le même car, à moins qu'elles ne soient plus du tout en activité, c'est bien le curé de la paroisse qui possède les clefs. Alors pourquoi décide-t-il de la fermeture ? Soit parce qu'il ne se pose pas la question : une porte est faite pour être fermée. Soit parce qu'il est méfiant : il pourrait se passer quelque chose. Soit parce qu'il s'est déjà passé quelque chose : squat, vol ou dégradation, auquel cas, on peut tout à fait comprendre.

Des solutions existent

Je sais que des solutions existent car, comme le sujet m'intéresse, j'ai eu l'occasion d'en discuter avec des curés, des bonnes du curé (pour faire court), des paroissiens, ou autres.

La première des solutions est de laisser les clefs à une personne habitant dans le quartier de l'église, prête à se déplacer pour ouvrir la porte, à des horaires indiqués sur un papier clairement lisible, proche du numéro de téléphone à appeler.

La deuxième consiste à faire appel à des bénévoles qui viendraient soit ouvrir l'église le matin et la fermer en fin d'après-midi (si l'on a peur des squats), soit qui se relaieraient pour accueillir les visiteurs (si ce sont les vols que l'on craint). Les paroisses qui ont fait ce choix ont trouvé plus de bénévoles qu'ils ne l'espéraient.

La troisième solution, je l'ai vue également avec grand plaisir, est de donner une compensation financière à des personnes dans une situation momentanément difficile pour venir ouvrir et surveiller discrètement le bâtiment ; compensation offerte alors par la municipalité.

Je sais qu'avec la quatrième solution, tout le monde ne sera pas d'accord mais je m'y risque ; nous l'appelerons la solution secrète. Il s'agit d'accepter qu'il puisse y avoir un vol une fois de temps en temps (c'est très rare), sans forcément arriver à la conclusion qu'il faut tout boucler.

Ainsi, il me ferait vraiment plaisir, messieurs les curés, messieurs les maires, qu'avant de dire « ce n'est pas possible », que ces solutions soient explorées. Et vous, qui avez fait le choix d'ouvrir votre église, bien que cela vous donne un peu de travail, soyez-en remerciés.

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Églises Art Déco
Églises Art Déco
Retour sur tous les articles ayant pour sujet une église de la période 1920-1950, sur le site ou lien vers un autre site.

Michel Roux-Spitz, architecte
Michel Roux-Spitz, architecte
Michel Roux-Spitz (1888 - 1957) est un architecte français représentant du style international.

Maurice Fournier, architecte
Maurice Fournier, architecte
L'architecture est un art, livre biographique de Maurice Fournier.

L'Art Déco à deux pas du port de Casablanca
L'Art Déco à deux pas du port de Casablanca
Cet immeuble a été construit par l'architecte d'origine italienne Aldo Manassi en 1930.

Art Déco à Gotham City IV
Art Déco à Gotham City IV
Quatrième volet de l'architecture dans la ville du héros Batman, Gotham City.

Le monument aux morts de Reims
Le monument aux morts de Reims
Monument aux morts dû à l'architecte Henry Royer et au sculpteur Paul Lefèbvre, 1930.

Bas-reliefs animaliers au 34 rue Pasquier à Paris
Bas-reliefs animaliers au 34 rue Pasquier à Paris
Immeuble Art Déco construit par Pierre et Alex Fournier en 1929. Bas-reliefs d'animaux.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font