L'église Notre-Dame Auxiliatrice à Nice

14 juin 2017

Cette église est située place Don Bosco à Nice, du nom du saint qui séjourna plusieurs fois à Nice, à la fin du XIXème siècle. C'est lui qui avait formulé le souhait que soit érigée une église à cet emplacement. On fit appel à l'architecte Jules Febvre, architecte DPLG niçois, à qui on doit déjà l'église Notre-Dame du Perpétuel Secours. La construction de cet édifice s'étale de 1926 à 1933, date de la bénédiction.


Notre-Dame Auxiliatrice étant très riche, autant au niveau architectural, qu'au niveau décoration et ornementation, trois articles lui seront consacrés. Le présent article mettra l'accent sur les généralités et sur l’architecture extérieure et intérieure.

Extérieur

Le traitement du béton, à l'extérieur, fait tout de suite penser au travail d'Auguste Perret au Raincy. Toutefois, l'ensemble est tellement moins audacieux et moins moderne : toit en pente, ensemble massif et peu élancé, fronton sans recherche, modillons...

Sur la partie inférieure ont été sculptés en bas-relief les symboles de l'église catholique (le calice, la vigne, le blé..). On en compte 26, mais il y a des doublons.


Intérieur

Les dimensions font de cette église la plus grande de la ville, avec ses 4000 places debout et 1000 places assises (elle dépasse même la cathédrale !). À l'intérieur, la décoration (dont nous parlerons dans un prochain article) est tellement omniprésente que le béton, contrairement au travail d'Auguste Perret, est systématiquement peint, caché, recouvert. Et pourtant ces piliers, si fins, si légers, sont du meilleur goût et nous réconcilient avec la demi-deception à la découverte de cette façade extérieure si lourde. Quel contraste !

L'ensemble, monté sur deux étages, est formé d'une nef centrale, de deux bas-côtés et d'un chœur.


La porte qui permet d'accéder aux escaliers menant à l'étage étant restée ouverte, je m'y suis faufilé avec bonheur. En voyant la saleté du lieu, qui abritait, en plus de la poussière, un berceau renversé, un vieux chariot, des cartons vides et des demi-parpaings, je me suis dit que j'avais dû mettre les pieds dans un endroit habituellement fermé au public !

Voici ce que l'on peut voir de là-haut :


Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Églises Art Déco
Églises Art Déco
Retour sur tous les articles ayant pour sujet une église de la période 1920-1950, sur le site ou lien vers un autre site.

Office du tourisme de Nice, trois bas-reliefs Art Déco
Office du tourisme de Nice, trois bas-reliefs Art Déco
Trois bas-reliefs Art Déco sur la façade de cet immeuble niçois.

Art Déco à Paris en Vidéo
Art Déco à Paris en Vidéo
Un travail en vidéo sur cinq lieux importants de l'Art Déco à Paris.

La poste Thiers, à Nice
La poste Thiers, à Nice
Poste Art Déco à Nice, de l'architecte Guillaume Tronchet (1931) toute en brique.

Le quartiez Cimiez, à Nice
Le quartiez Cimiez, à Nice
Les maisons et immeubles du quartier Cimiez, à Nice (06).

La rue Verdi à Nice
La rue Verdi à Nice
La très jolie rue Verdi à Nice, et son architecture Art Déco.

L'église Notre-Dame du Perpétuel Secours, à Nice
L'église Notre-Dame du Perpétuel Secours, à Nice
L'église Notre-Dame du Perpétuel Secours, à Nice, de l'architecte Jules Febvre, 1927.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font