Les jardins de l'abbaye à Vierzon

12 août 2015

Ce monument aux morts, daté de 1933 et imaginé par l'architecte et sculpteur angevin, Eugène-Henry Karcher, est hébergé dans les jardins de l'abbaye - dits aussi "square Lucien Beaufrère" - de Vierzon, dans le Cher (18). Karcher fut le vainqueur d'un concours organisé en 1927, à l'occasion duquel une souscription est organisée pour lever des fonds. Il envisage sa création « comme une page d’histoire, l’Histoire de la guerre. Comme tel, ce monument marque une époque; c’est l’Image de la Douleur Humaine et des plus nobles aspirations du cœur humain. Il est et sera toujours un enseignement d’actualité et en cela même de nature à concilier toutes les opinions ». Il demeurera huit ans sur place pour surveiller l'avancée des travaux.


Les jardin Art Déco

Du bassin, aux fontaines, en passant par les mosaïques des bacs à fleurs, tout est pensé dans le style Art Déco et voulu par l'architecte.


Motifs et symboles

Fleurs, rameaux d'oliviers et colombes nous rappellent la paix recherchée dans ce monument et non un esprit de revanche tel qu'il apparaît pourtant dans d'autres créations de la même époque.

Travail de ferronnerie extrêmement précis sur toute la barrière au dessus du canal du Berry.


Éclairage

C'est l'éclairage électrique, extrêmement novateur pour l'époque qui sera choisi, indiquant là encore le désir des Vierzonnais de ne pas lésiner sur les moyens. Deux types de lampes sont employées : une grande torche conique flanquée d'une fausse flamme (rappelant la flamme olympique) et une autre, aux proportions moins imposantes mais aux formes très travaillées, alternant angles saillants et formes cubiques.


Sculpture

Au centre et au sommet du monument aux morts, à proprement parler, trône la sculpture d'une mère portant son enfant mort dans les bras, et à ses pieds, un enfant survivant. Cette famille, sans père, semble protégée par deux séries de groupes de soldats. Encore plus bas, deux sculptures d'hommes se tiennent la main tout en regardant dans deux directions opposées, symbole évident de deux peuples meurtris qui pleurent chacun leurs morts tout en regrettant la folie du conflit passé.

Les deux bas-reliefs, de très très belle facture, célèbrent la vie et la mort. La vie avec le travail (on y voit un maréchal-ferrant, un ouvrier, un semeur, un maître, un potier, un souffleur de verre...) et la vie de famille. La mort n'est pas exploitée dans un sens morbide mais simplement par le deuil d'une nation, où grands et petits ont une pensée pour les défunts, un bouquet de fleurs à la main.


Page 1 - Page 2

Vidéo

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Art Déco à Vichy
Art Déco à Vichy
À Vichy, aussi connu pour ses beaux exemples d'architecture cohabitent plusieurs styles architecturaux depuis le milieu du 19ème siècle jusqu'à l'Art Déco...

Art Déco à Clermont-Ferrand
Art Déco à Clermont-Ferrand
Ce qui est frappant à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme (63), c'est l'absence de « quartiers » Art Déco, à l'inverse de la plupart des grandes villes de France [...]

Art Déco à Bourges
Art Déco à Bourges
La ville de Bourges dans le Cher (18) nous propose quelques jolies créations Art Déco, principalement en Centre Ville.

L'Art Déco dans un village du Finistère
L'Art Déco dans un village du Finistère
Y a-t-il de l'Art Déco dans les petites villes et les villages de France ? Exceptionnellement pensez-vous ? Pas tant que ça...

Photographe Art Déco, un métier à haut risque
Photographe Art Déco, un métier à haut risque
Faire la chasse aux façades Art Déco est le plus souvent un plaisir et peut donner lieu à de jolies rencontres. Parfois les habitants sont un peu plus véhéments mais aujourd'hui les choses sont allées trop loin.

Art Déco à Vierzon
Art Déco à Vierzon
En dehors du monument aux morts, le jardin de l'abbaye de Vierzon abrite un auditorium, construit à la même époque...

Les jardins de l'abbaye à Vierzon II
Les jardins de l'abbaye à Vierzon II
Cartes postales et documents anciens relatant le travail de sculpture, l'avancée des travaux de terrassement et l'inauguration...

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font