Le lycée Dhuoda de Nîmes

13 avril 2016

Cette école avait pour nom complet École pratique de Commerce et d'Industrie et primaire supérieure. C'est aujourd'hui le Lycée Dhuoda, lycée des sciences de l'habitat et du développement durable.

On doit ce bâtiment en béton armé à l'architecte nîmois Jean Christol. Sa construction date de 1936. Les salles de classe s'organisent autour d'une cour centrale. Le nom évoque la princesse Dhuoda, auteur d'un traité sur l'éducation, qui vécut à Uzès au 9ème siècle.


Les bas-reliefs

Ce qui est remarquable sur cette façade, et qui attire tout de suite le regard, ce sont les différents bas-reliefs. D'abord cette frise verticale, puis horizontale puis à nouveau verticale mais également les trois panneaux que l'on aperçoit de part et d'autres des quatre colonnes cannelées.

La frise en U

De bas en haut, puis de haut en bas, cette frise en bas-relief représente différents métiers de l'industrie et des sciences. On y voit des engins de chantier, des usines fumantes, des engrenages et des roues, des machines, des instruments de mesure ou de chimie, des camions, une grue, un train... Au départ et à l'arrivée de cette frise, pour reposer le regard, un bouquet de fleurs et de fruits sorti d'une corne d'abondance. Les symboles de la République Française sont également présents au beau milieu de l'oeuvre.


Les trois panneaux

Ils sont signés de H. Calvet, 1935. Ceux-ci ne sont plus dans la symbolique et représentent directement des métiers. On peut compter trois métiers par panneau, sans forcément de rapports les uns avec les autres.


Les ornements

En plus de ce travail de sculpture très agréable, le bâtiment est joliment orné, d'abord avec des motifs sur la façade elle-même mais également avec des vitraux et de la mosaïque. C'est au sol que l'on trouve la mosaïque représentant le symbole de la ville de Nîmes, le crocodile au pied d'un palmier avec sa devise COL NEM.


Vidéo

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Art Déco à Nîmes
Art Déco à Nîmes
Lycée Dhuoda, maisons et immeubles Art Déco

Art Déco VS Années 20
Art Déco VS Années 20
L'Art Déco est partout mais il faut faire attention de ne pas le voir là où il n'est pas...

La maison Dorel, Paris
La maison Dorel, Paris
Immeuble fondé pour les ateliers de la maison Dorel et ses procédés de reproduction. Architecte : F. Bertrand, 1923.

Le théâtre des Folies-Bergère
Le théâtre des Folies-Bergère
Magnifique façade de théâtre Art Déco signée Maurice Picaud.

Les stations de métro Art Déco à Paris
Les stations de métro Art Déco à Paris
Les stations de métro Art Déco et non pas Art Nouveau. Vanneau, Place des fêtes, Pelleport...

La verrière du Printemps Haussmann
La verrière du Printemps Haussmann
En 1923 est créée cette verrière, monument de l'Art Déco, par Eugène Brière pour les magasins Printemps Haussmann, à Paris.

Immeubles Art Déco à Chambéry
Immeubles Art Déco à Chambéry
Les immeubles Art Déco des années 20 et 30 à Chambéry, centre ville. Photos.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font