La rue Vallence Père Ruby à Marseille

26 juillet 2018

Cette petite rue perpendiculaire à la grande rue Paradis possède un joli patrimoine de trois immeubles Art Déco tous voisins les uns des autres, trois immeubles en pierre d'excellente facture, qui rappelleraient presque les immeubles parisiens du 7ème ou 16ème arrondissements. Voici ces quatre immeubles, montrés dans le détail et accompagnés d'une courte description.

N°1

Un immeuble en béton imitation pierre, de facture très pure. Un gros volume massif, coupé dans sa façade par deux balcons aux second et sixième étages. Eux aussi étant parallélépipédiques et massifs, seuls les légers arrondis des balconnets du centre viennent couper ce tout-géométrique. Une porte aux motifs spirales mais aussi vagues, soleil et rayons de soleil, presque figuratifs.


N°3

À peine plus haut que le précédent, il est d'esprit très proche et de standing égal. Les balcons ne sont plus qu'individuels ; ils sont situés de part et d'autre d'un immense bow-window s'étalant sur quatre étages, au centre de la façade, puis en rappel sur les côtés. Le second étage est ici l'étage noble. Les spirales de la porte sont dessinées sans aucun arrondi ; elles sont assez incroyables !


N°5

Ici, vous pouvez voir que l'on descend nettement d'un cran au niveau originalité et équilibre de l'ensemble. Les divers éléments (balcon et bow-window) semblent avoir été disséminés sans vraiment de rapport les uns avec les autres. L'angle de la rue est à peine coupé et l'angle droit est curieusement rappelé par les balcons. La porte est sans intérêt. Un ensemble peu convaincant, une fois n'est pas coutume.


N°9

Le quatrième immeuble de cette série est différent. Il est gentil et amusant. On voit d'abord que tous ses balcons et balconnets utilisent un motif panier de fruits standard, fabriqué en série, que l'on trouve partout en France à l'identique, ce qui nous renseigne sur un standing moyen. Nous avons, au centre de la façade, un assez joli bas-relief végétal. Les corbeaux à étagement, du balcon du quatrième étage sont typiques de la période. Un cinquième étage semble avoir été rajouté par la suite ; il est de nature et de couleur différentes de l'ensemble et repose sur une corniche. En outre, il dépasse d'un étage l'immeuble voisin.


Situation

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco à Marseille
L'Art Déco à Marseille
Photos Art Déco de la ville de Paris, dans les Bouches-du-Rhône (13).

L'avenue du maréchal Foch, à Toulon
L'avenue du maréchal Foch, à Toulon
Trois immeubles Art Déco de haut standing, à Toulon.

Bourse du travail de Marseille
Bourse du travail de Marseille
Bourse du travail, oeuvre de Eugène Sénès, de 1936.

Opéra de Marseille
Opéra de Marseille
L'actuel opéra de Marseille a été construit en 1924 par l'architecte Gaston Castel.

Palais de Justice annexe de Marseille
Palais de Justice annexe de Marseille
Annexe du palais du justice de Gaston Castel, 1933

Monument à Louis Capazza et Alphonse Fondère, à Marseille
Monument à Louis Capazza et Alphonse Fondère, à Marseille
Monument à la gloire des aéronautes Louis Capazza et Alphonse Fondère.

Lycée Michelet à Marseille
Lycée Michelet à Marseille
Sur ce lycée, on sait peu de choses, on trouve très peu d'informations, au niveau de l'architecture.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font