Les immeubles Art Déco du quartier Beaubourg

28 janvier 2017

Dans un quartier où se côtoient de jolies choses de toutes les époques, fin XIXème, Art Nouveau (comme le magnifique 12 rue du Renard), architecture contemporaine (ce qui est normal, vu la proximité avec le centre Georges Pompidou), l'Art Déco a aussi sa place avec de grandes structures de sept à huit étages. Le quartier Beaubourg, dans le IVème arrondissement de Paris n'étant pas un quartier pauvre, la richesse et la qualité des constructions sont au rendez-vous.

Zoom sur les quatre plus beaux immeubles de ce quartier, largement illustrés de photos de détail.

20 rue du Renard

Un très bel immeuble en béton du début des années 30 qui utilise une grande variété de techniques architecturales pour ses ouvertures. En regardant attentivement on voit des fenêtres simples et des fenêtres bandeaux au premier étage, pour les quatre suivants, des fenêtres avec balconnet , des fenêtres un peu différentes sur un petit balcon, des fenêtres en angle, des petites ouvertures verticales, des toutes petites ouvertures (sans doute pour les toilettes), d'autres ouvertures verticales avec vitres doubles donnant sur un balcon triangulaire, au sixième étage, des hublots hexagonaux et plus haut encore des fenêtres mansardées.

Ce qui, avec la porte, nous donne dix types d'ouvertures différents ! On voit bien la volonté de l'architecte de ne pas proposer quelque chose de systématique pour le regard, d'offrir de la variété à tous les étages (ou presque). Les frontons à étages sont aussi très intéressants.


2 rue Beaubourg

Un immeuble qui conserve un certain classicisme avec l'utilisation de la pierre pour le rez-de-chaussée et l'arrondi des frontons. Ce sont l'arrondi de l'angle de la rue, le motif panier de fruits de la ferronnerie du balcon et les cannelures en façade et sur le bow-window qui nous renseignent sur la période.


6 rue Beaubourg

Immeuble de 1931 signé Clément Feugueur, architecte. On voit clairement que les ornements de façade sont tout à fait absents mais on voit maintenant un bow-window sur cinq étages. Ceci est typique des années 30.


43 rue Beaubourg

Cet immeuble passerait facilement pour une construction de début de siècle si l'on ne levait la tête en directement des frontons du dernier étage, largement ornés de figues masculines en bas-relief. L'entrée est également notable, avec ses bustes du dieu Hermès. La porte est également très belle. On peut envisager que l'entrée et les deux derniers étages sont des rajouts des années 20. Le travail est signé mais la signature est invisible ; prénom : Henri.


Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco à Paris
L'Art Déco à Paris
Tous les articles internes ou externes au site sur l'Art Déco dans la capitale française.

L'Art Déco à Rennes
L'Art Déco à Rennes
Les immeubles Art Déco et autres détails dans la ville de Rennes, en Bretagne.

L'architecture des années 50, à Brest
L'architecture des années 50, à Brest
Les immeubles de la reconstruction de Brest, dans les années 50. Les points communs avec l'Art Déco.

L'Art Déco en Bretagne
L'Art Déco en Bretagne
Retour sur tous les articles ayant pour sujet une oeuvre ou une ville bretonne.

Les thermes Pétriaux, à Aix-les-Bains
Les thermes Pétriaux, à Aix-les-Bains
Thermes de 1934 par l'architecte Robert Pétriaux à Aix-les-Bains.

Architecture Art Déco à Aix-les-Bains
Architecture Art Déco à Aix-les-Bains
À Aix-les-Bains, on trouvera un gros groupe Art Déco avec les Thermes nationaux et le Parc floral mais également de jolis éléments disséminés un peu partout dans la ville. Maisons, immeubles.

L'Art Déco dans le film Ghostbusters
L'Art Déco dans le film Ghostbusters
Le film Ghostbusters, celui du réalisateur Ivan Reitman, de 1984, a fait le choix d'un décor Art Déco.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font