La maison Dorel, Paris

23 mars 2016

Comme le montre le fronton de cette magnifique façade Art Déco, la maison Dorel a bien été fondée en 1900, toutefois, c'est en 1923 que son créateur fit construire son siège social au 45 rue de Toqueville dans le 17ème arrondissement de Paris.
Dorel père et fils, puis les Frères Dorel puis Félix Dorel (1875-1942) seul se succèdent à la tête de cette entreprise. Ce dernier, ingénieur/chimiste, met au point un système de reproduction à base de gélatine. C'est ce que l'on appellera le « Procédé Dorel », qui s'occupe de dupliquer des dessins, des plans, des documents divers...


L'architecture

Trois étages sont prévus pour les ateliers, avec de grandes ouvertures très lumineuses et un quatrième pour le logement de la famille, ajouté en 1934. On note un très joli balcon, à moitié bow-window, pour agrandir la surface disponible, et un travail de ferronnerie exploitant la spirale, sur le garde-corps.
La société fermera définitivement en 1970 laissant des locaux qui se dégradaient rapidement. C'est très récemment, en 2009, que l'immeuble a été rénové, retrouvant des carreaux aux fenêtres et bénéficiant d'une rénovation due à l'agence d'architectes Palissad. Seule la façade a été conservée. Elle est d'ailleurs classée.


Mosaïque

C'est le travail sur la céramique et la mosaïque qui attire tout de suite le regard. On note, pour commencer, les tonalités de marron allant vers l'éclaircissement en prenant de la hauteur. Les carreaux colorés sont présents à tous les étages et forment des motifs toujours différents, en commençant par la typographie LES PROCÉDÉS DOREL, entourée des textes

REPRODUCTION DES DESSINS, CARTES ET PLANS. ETC. PHOTOGRAPHIE INDUSTRIELLE ET DOCUMENTAIRE
et
ARTS, SCIENCES, INDUSTRIE. IMPRESSIONS PHOTOMÉCANIQUES.

Ces deux panneaux nous donnent les noms de Frédéric Bertrand (1869-1956) architecte et Mazzioli mosaïste.


D'un étage à l'autre, la mosaïque est utilisée de façon très différente et avec des carreaux de taille diverse, parfois figuratifs, parfois abstraits, avec utilisation de cabochons bleus ou rouges.


Source

- Jean-Marc Larbodière, Paris Art Déco, page 67

Vidéo

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco au cinéma
L'Art Déco au cinéma
L'Art Déco dans le cinéma. Les films des années 20 et 30 comme dans le cinéma le plus récent.

Les plus beaux immeubles Art Déco du 16ème arrondissement de Paris
Les plus beaux immeubles Art Déco du 16ème arrondissement de Paris
Avec le 7ème, le 16ème est l'arrondissement de Paris le plus chargé en Art Déco. Mais n'imaginez pas des rangées d'hôtels particuliers Art Déco dans les beaux quartiers uniquement...

L'Art Déco dans les séries télévisées
L'Art Déco dans les séries télévisées
L'Art Déco, tel qu'il est présent dans les décors de plusieurs séries télévisées américaines.

Gaston Dintrat, sculpteur
Gaston Dintrat, sculpteur
Gaston Dindrat est un sculpteur né à Valence et ayant bénéficié d'un renommée locale, ciblée entre l'Ardèche et la Drôme...

Le restaurant Prunier à Paris
Le restaurant Prunier à Paris
La Maison Prunier et son incroyable façade de mosaïque bleue Art Déco aux motifs marins.

Art Déco VS Années 20
Art Déco VS Années 20
L'Art Déco est partout mais il faut faire attention de ne pas le voir là où il n'est pas...

L'Art Déco à Paris
L'Art Déco à Paris
Tous les articles internes ou externes au site sur l'Art Déco dans la capitale française.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font