Les immeubles Art Déco de la rue Duclaud, dans le 15ème arrondissement de Paris

17 juillet 2019

La rue Emile Duclaud part de la rue Vaugirard, au niveau de l'institut Pasteur, pour rejoindre la rue Blomet 120m plus loin. C'est une rue comme les autres, peuplée seulement d'immeubles d'habitation, dans laquelle la majorité des parisiens qui n'habitent pas le secteur ne passeront jamais et qui comporte pas la moindre mention dans les livres d'art ni sur internet. Et pourtant.. l'Art Déco à lui tout seul (un bâtiment sur deux environ) mérite le déplacement.

Voyons en photo et en détail l'ensemble des immeubles Art Déco de la rue Duclos, par ordre de numéro.


N°2

On commence doucement avec un immeuble en brique et béton à l'arrondi intéressant, à l'angle de la rue Blomet mais qui ne va pas très loin au niveau originalité. D'autres choses bien plus intéressantes nous attendent plus bas.


N°3

Brique et béton à nouveau, mais dans les tons rouges, cette fois. Entre chaque étage, on remarque un travail sur la céramique bleue. L'étage supérieur a choisi l’alternance de fronton arrondi et triangulaire, très 17ème, très classique.


N°4

Ce numéro 4 est tellement dans la continuité du N°2 que l'on ne peut que supposer qu'ils soient du même architecte.


N°5

Gravé dans la pierre, on peut lire le nom de l'architecte, Georges Régin, ainsi que celui du sculpteur, Léon Binet. La chose est assez rare pour être mentionnée, et pourtant les sculpteurs, en harmonie avec le concepteur, sont bien souvent responsable de la beauté extérieure du bâtiment. Le N°5 est mon immeuble préféré dans cette rue. J'aime son architecture de transition, ses frontons sculptées de fleurs et ce magnifique bas-relief floral au dessus de la porte.


N°6

Un immeuble de 1930, signé de l'architecte Maurice Barrault. On le sent bien plus moderne que l'ensemble des immeubles de la rue, notamment avec ses balcons individuelles en demi-hexagones.


N°7

On retrouve le nom de Léon Binet pour la sculpture. L'architecture est l'oeuvre de Georges Régin. La porte possède une certaine humilité dans le traitement de sa ferronnerie mais les deux motifs spirale entourés d'un losange sont adorables !


N°8-14

Nous avons ici un groupe d'immeubles de 1931, que l'on doit à certain J. Boucher. Ce ne sont pas les plus jolies constructions de la rue, mais tout de même, on apprécie les frontons, présents à intervalles réguliers, au sommet des bow-windows assez minces. Les ferronneries des garde-corps des balconnets exploitent un motif fontaine des plus classiques.


Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco à Paris
L'Art Déco à Paris
Tous les articles internes ou externes au site sur l'Art Déco dans la capitale française.

Couvertures de livres Art Déco
Couvertures de livres Art Déco
Des images de couvertures d'ouvrages des années 20 ou 30, clairement décorées en s'inspirant de l'Art Déco.

L'architecture dans les tableaux de Tullio Crali
L'architecture dans les tableaux de Tullio Crali
L'architecture dans les tableaux cubismes et futuristes de Tullio Crali

Immeuble 16 rue Chardon-Lagache, Paris 16ème
Immeuble 16 rue Chardon-Lagache, Paris 16ème
Un immeuble Art Déco et ses deux bas-reliefs Art Déco de Max Chiquet.

Actualité et divers, page2
Actualité et divers, page2
Divers documents rassemblés sur une page. Page2

L'architecture dans le film Robin des bois (2018)
L'architecture dans le film Robin des bois (2018)
L'architecture incroyable autant que discutable dans le Robin Hood de Otto Bathurst.

Art Déco à Bombay en Inde
Art Déco à Bombay en Inde
Les immeubles Art Déco très colorés de Mumbay, en Inde.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font