L'hôtel de ville de Béthune

16 novembre 2017

L'hôtel de ville de Béthune dans le Pas-de-Calais (62), est l'oeuvre de l'architecte Jacques Alleman, auteur également de tout l'alignement de maisons voisines, sur la Grand Place. Il date de 1926.

Victime des bombardements de la guerre de 14-18, Béthune fut détruite à 90% et au centre, tout est à reconstruire. Ceci sera largement développé dans des articles à venir. On fait le choix de reconstruire suivant l'ancien cadastre ; ce n'est pas vraiment de cas de la mairie puisque celle-ci se trouvait proche du beffroi, mais elle prend l'espace des maisons (deux ou trois maisons sans propriétaire, sans doute) tout en avançant un peu sur la place, petit exception à la règle.


Façade sur place

La façade ne laisse en rien deviner l'âge de l'édifice. Une construction en pierre, un porche semi-circulaire, ouvrant sur un balcon pour l'étage supérieur, des pilastres, un pignon magistral (surtout pour copier les maisons voisines) et des bas-reliefs pompeux...


Façade sur rue

La porte donnant sur la place n'est ouverte que pour les mariages. Les administrés sont priés de passer par l'arrière, la place du 4 septembre. On y découvre alors une architecture sans aucun point commun : brique, larges ouvertures, bow-window...


Intérieur

Plan vigipirate oblige, on ne se promène pas librement dans l'hôtel de ville. J'ai demandé l'autorisation de voir la partie Art Déco du bâtiment et la visite m'a été autorisée, accompagné d'une employée de mairie, tout à fait sympathique.

On y découvre un travail sur les verrières, les mosaïques et les ferronneries tout à fait passionnant.

Les verrières


Ce travail est dû à Auguste Labouret, inventeur de la technique de la dalle de verre moulée martelée. Je ne saurais vous en dire plus mais c'est cette technique qui a été employée ici. Le motif qui revient le plus souvent est l'étoile. Nous avons aussi des disques et des chevrons.


Ferronneries

Le travail sur les ferronneries de la porte et des garde-corps est dû à un artiste local du nom d'Agache. Le style Art Déco n'est pas encore très marqué, sauf dans le lustre central, de forme arrondie.


Mosaïques

... dont je ne connais pas l'auteur.


Source Béthune-Bruay, régionalisme et Art Déco, édition Parcours du Patrimoine. Non signé.

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Le monument aux morts de Lille
Le monument aux morts de Lille
Monument aux morts de Lille de l'architecte Jacques Alleman et du sculpteur Edgar Boutry

Le monument aux morts de Saint-Quentin dans l'Aisne
Le monument aux morts de Saint-Quentin dans l'Aisne
Le large monument aux morts de Saint-Quentin dans l'Aisne (02), 1927.

Les monuments aux morts de la guerre 14-18 en France
Les monuments aux morts de la guerre 14-18 en France
En France, quelle que soit sa taille, quelle ville ne possède pas son monument aux morts ?

Bourse du travail de Bordeaux
Bourse du travail de Bordeaux
La Bourse du travail de Bordeaux, architecte Jacques D'Welles

La Grand' Place de Béthune
La Grand' Place de Béthune
L'architecture de la Grand' Place de Béthune, dans le Pas-de-Calais.

Béthune, Art Déco ou non ?
Béthune, Art Déco ou non ?
Est-ce que tout est Art Déco à Béthune ? Posons-nous la question.

Les pignons béthunois
Les pignons béthunois
Les pignons de la Grand' Place de Béthune, tous différents.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font