La cité rouge, avenue Mathurin-Moreau à Paris

24 octobre 2016

La cité rouge, située entre l'avenue Mathurin-Moreau et l'avenue Bolivar, dans le XIXème arrondissement de Paris, est un groupe de 475 logements HBM construits par Charles Heubès (1862 - 1948). Elle tire son surnom de la couleur de la brique la plus présente mais le travail sur les combinaisons des différentes briques fait intervenir quatre couleurs différentes. L'ensemble date de 1929 ou 1930 (suivant les sources). Ayant pris sa retraite en 1927, l'architecte n'a pu superviser lui-même les travaux jusqu'au bout.



L'ensemble

Comme on peut le voir sur l'image Google Earth suivante, l'ensemble est formé de dix blocs rectangulaires de taille et de forme différentes. Des grilles, aujourd'hui ouvertes, ferment le lotissement. Dès l'entrée se situe la loge du gardien, encore utilisée.


L'architecture

Tous les blocs, quelque soit leur taille, sont conçus de la même façon : une construction presque exclusivement en brique (économies obligent), avec des angles coupés, quelques bow-windows triangulaires, le rez-de chaussée légèrement surélevé, nécessitant quatre marches d'escalier, ce qui nous laisse deviner la présence d'un sous-sol ou de caves.


L'ornementation

Jamais il n'y aura eu autant à dire et à voir sur l'ornementation d'un HBM. Malgré son budget limité, l'architecte a tenu, à peu de frais, à utiliser quatre couleurs de brique différentes, ce qui lui a permis de réaliser des frises ou de dessiner des motifs simples sur les murs. Fait intéressant, au deuxième étage, c'est le béton qui permet de réaliser une frise de couleur blanche, rompant avec la monotonie des couleurs chaudes de la brique.


Comme on a déjà pu l'apercevoir au niveau de la grille d'entrée ou de la loge du gardien, l'architecte n'hésite pas à utiliser la colonne. Les entrées des immeubles sont richement décorées de demi-colonnes canellées, recouvertes à leur sommet et à leur base de céramique bleue. Celle-ci est également utilisée dans la décoration du linteau. Les portes elle-même ayant été remplacées, elles sont bien ordinaires mais les ferronneries des balconnets, agrémentées de motifs vagues et spirales, nous laisse deviner ce qu'ont pu être les portes, les deux étant le plus souvent harmonisées.


Carte

Carte, emplacement de l
Boîte à idée

Au delà de toute notion d'Art Déco ou d'architecture (encore que...), cette boîte à projet travaux me plaît énormément et je ne pouvais pas ne pas vous la montrer.

Boîte à idée

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco à Paris
L'Art Déco à Paris
Tous les articles internes ou externes au site sur l'Art Déco dans la capitale française.

Les H.B.M de Paris
Les H.B.M de Paris
La construction des habitations à bon marché pendant l'entre-deux-guerres, les H.B.M.

La rue Louis Béguin, à Perpignan
La rue Louis Béguin, à Perpignan
La majorité des maisons de la rue Béguin, à Perpignan, propose un ou plusieurs éléments Art Déco en façade.

Art Déco en Australie
Art Déco en Australie
Les articles en anglais de Adrian Yekkes sur l'Art Déco à Sydney et Melbourne, en Australie.

Les rues Emile Desvaux et Paul de Kock à Paris
Les rues Emile Desvaux et Paul de Kock à Paris
Deux rues Art Déco dans le XIXème arrondissement de Paris.

La rue du capitaine Ferber, à Paris
La rue du capitaine Ferber, à Paris
Les immeubles Art Déco de la rue du capitaine Ferber, dans le XIXème arrondissement de Paris.

Le lycée Hélène Boucher, à Paris
Le lycée Hélène Boucher, à Paris
Grand lycée du 20ème arr. parisien. Architecte : Lucien Sallez

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font