Les caractéristiques de l'Art Déco

16 février 2016

Définir les caractéristiques de l'Art Déco est un exercice périlleux, c'est la raison pour laquelle je ne m'y suis pas risqué plus tôt. Mais un blog qui se veut de qualité sur l'architecture Art Déco ne peut pas faire l'impasse sur ce sujet. Alors qu'est-ce qui est si difficile dans cet exercice ?

D'un côté, les caractéristiques sont très nombreuses, nous en recenserons ici la plupart et d'un autre côté, il est impossible de trouver un bâtiment qui les utilise toutes. En outre, nous croiserons beaucoup plus d'exceptions que de règles.

Une autre grosse difficulté tient aux styles qui chevauchent l'Art Déco, dans la période d'entre-deux-guerres, à savoir le mouvement moderne (qui lui aussi est très complexe à définir) et le style international ou style années 30. Ces mouvements s'influencent bien sûr les uns les autres. Je n'essaierai pas ici de démêler ce gros sac de nœuds mais j'en resterai aux exemples les plus directs, les plus parlants, donc les plus caractéristiques. Les photos suivantes sont toutes issues de ma collection personnelle et ont été prises en France uniquement. Ainsi, les caractéristiques peuvent-elles varier d'un pays à l'autre, surtout aux États-Unis, autre grand pays d'Art Déco.

Refus des angles droits

Cette caractéristique, qui concerne principalement les immeubles, est essentielle et connaît peu d'exceptions. L'architecture Art Déco a horreur des angles droits pour les immeubles d'angle et s'arrange toujours pour les couper ou les arrondir.


Bow-windows

Les bow-windows sont des fenêtres qui ont pour but de couper la monotonie d'une façade Art Déco. Elles avancent sur la rue, agrandissent la surface intérieure et créent du relief à l'extérieur. On en trouve des simples sur les maisons et d'autres sur plusieurs étages sur les immeubles, où elles ne commencent alors pas avant le premier étage. Sur la première photo, on profite de cette avancée pour créer un balcon pour l'étage supérieur. Sur la quatrième photo, notez l'originalité de cette bow-window en brique et de forme triangulaire.


Matériaux disparates

C'est une caractéristique de l'Art Déco de ne pas avoir de matériau de construction privilégié. Même si le béton armé est le plus utilisé, les immeubles bourgeois choisiront majoritairement la pierre de taille et les Immeubles à Bon Marché (HBM) parisiens se tourneront vers la brique. L'utilisation de plusieurs matériaux est également possible. Cette disparité de matériaux implique également disparité de standing pour les immeubles.


Pans coupés

On a vu plus haut que les immeubles évitaient autant que possible les angles droits dans leur implantation sur la rue ; c'est également le cas sur les façades, les fenêtres et les portes, dans des proportions moindres car beaucoup de fenêtres restent rectangulaires bien sûr. Les pans coupés sont synonymes d'Art Déco (presque toujours) mais la réciproque n'est pas exacte.


Ornementation

Avant de rentrer dans le détail de ces ornements, il faut préciser que, bien qu'en réaction face à l'Art Nouveau, jugé bien trop exubérant, les artistes de l'Art Déco restent très attachés à la décoration extérieure comme intérieure. Ainsi, plusieurs artistes peuvent être invités à travailler sur un même logement et on peut trouver en façade des portes en ferronnerie, des motifs fascinants aux balcons ou aux garde-corps, des bas-reliefs au-dessus des portes ainsi que des mosaïques ou de la céramique. Plus rarement également la peinture ou la sculpture en ronde-bosse. C'est la grosse différence avec le mouvement moderne qui clamera l'impossibilité de l'utilisation des ornements et imposera des façades nues, blanches et sans relief.

Ferronnerie

Sauf dans les cas de budget limité (ou de rénovation), les portes, les garde-corps, les grilles, les balcons et les balconnets ont demandé le travail d'un ferronnier. Ce travail donne lieu à des motifs du plus simple au plus complexe.


Motifs floraux

L'Art Nouveau aimait que chacune de ses lignes rappelle la nature : fleurs, feuilles, lianes, arbres, branches... dans l'Art Déco c'est plus limité. On trouvera, en ferronnerie ou en bas-relief, des paniers de fleurs ou de fruits (c'est LE motif Art Déco par excellence), des guirlandes de fleurs et beaucoup de roses et tournesols en bas-relief. En avançant dans la période, ces motifs deviennent de plus en plus géométriques et stylisés.


Motif spirale

C'est LE deuxième gros motif caractéristique de l'Art Déco ; on en trouve partout. Elle peut symboliser la fleur ou le fruit. Voici mes préférées.


Fenêtre hublot

Sous l'influence des gros paquebots transatlantiques, les fenêtres hublots commencent à être utilisées. D'abord côté cour, là où elles sont le moins visibles puis ostensiblement côté rue. Rondes, hexagonales ou octogonales.


Fronton

Comme vous avez pu le voir sur plus d'une photo ci-dessus, le fronton fait son grand retour. Encore un peu arrondi en début de période (le fronton totalement arrondi est très utilisé dans les années 10), il devient rapidement uniquement géométrique, en trois parties pyramidales ou davantage.


Vidéo

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco dans la série espagnole Velvet
L'Art Déco dans la série espagnole Velvet
L'Art Déco est partout dans la décoration du grand magasin Velvet de la série espagnole.

Le théâtre des Champs-Élysées, aux origines de l'Art Déco
Le théâtre des Champs-Élysées, aux origines de l'Art Déco
La construction du théâtre des Champs-Élysées date de 1913 et c'est cette date qui pose bien des questions sur son architecture.

Les immeubles Art Déco du cours Berriat à Grenoble
Les immeubles Art Déco du cours Berriat à Grenoble
Les immeubles Art Déco du quartier cours Berriat et des rues avoisinantes, leurs caractéristiques, leurs ornements...

La poste de Lyon, une architecture des années 30
La poste de Lyon, une architecture des années 30
La poste de Lyon, place Antonin-Poncet, a été construite par Michel Roux-Spitz entre 1935 et 1938.

Le 7 avenue Jean-Janvier à Rennes
Le 7 avenue Jean-Janvier à Rennes
Immeuble breton de grande importance. Architecte Jean Poirier, mosaïque Odorico.

Les plus beaux immeubles Art Déco du 7ème arrondissement de Paris
Les plus beaux immeubles Art Déco du 7ème arrondissement de Paris
Le 7ème arrondissement de Paris est sans doute, avec le 16ème, le plus fourni en immeubles Art Déco de toute beauté. Florilège...

Dunkle's Gulf, une station essence Art Déco
Dunkle's Gulf, une station essence Art Déco
La station essence Dunkle's Gulf, un bâtiment Art Déco.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font



Jeanne Posté le 16 février 2016 à 11h07

Super article. Très clair, complet et magnifiquement illustré. Merci pour ce travail.