La rue du Belvédère à Boulogne-Billancourt

10 avril 2019

La rue du Belvédère de Boulogne, proche du Parc des Princes (et donc tout près de Paris), est un musée de l'architecture à ciel ouvert. Nous parlons ici d'un musée de l'architecture des années 20, moderne ou Art Déco. Plusieurs noms célèbres ont laissé leur empreinte ici, des frères Perret à André Lurçat. Voyons dans le détail les caractéristiques de toutes les maisons de cette rue (ou presque), en nous attardant sur les plus intéressantes. Comme personne ne m'a invité à visiter les intérieurs, nous en resterons aux façades extérieures, sur rue.

N°3

Nous commençons par cette maison moderne, tout de brique et de béton, avec un angle arrondi. Le travail des ouvertures du troisième étage, proche du bow-window, fait tout de suite penser à un phare. Vers quoi se dirige ce phare ? J'ai vérifié : vers le centre de la capitale.


N°4

Une maison de 1927 de l'architecte Raymond Fisher, à la façade presque nue, mais aux ouvertures non symétriques. Il en va de même pour le balcon, qui ne concerne que le premier étage.


N°5

Comme pour la précédente, la courbure de cette maison est fidèle à la courbure de la rue. On note un garde corps très classique pour le toit-terrasse mais des ouvertures toutes différentes et un joli hublot pour rappeler les constructions navales.


N°6

N°7

Une façade nue tout juste cassée par un balcon en demi-hexagone. On note tout de même plus de simplicité que pour les maisons précédentes.


N°8-10-12

Nous avons ici des maisons Art Déco, travail de l'architecte Jean Hillard.

Les numéros 20, 22, 24, 26, 29 et 31 sont également Art Déco. Elles ne sont pas signées et n'apporteront aucun commentaire, l'architecture moderne étant de loin la plus intéressante dans la rue du Belvédère.


N°9 et 11

Aux numéros 9 et 11, on trouve le travail du célèbre Jean Lurçat, tellement à part dans le paysage architectural français. D'abord un atelier aux larges verrières bandeau et une maison d'habitation de quatre étages au toit en terrasse. Cette villa fut réalisée pour Mademoiselle Froriep de Salis, sculptrice, en 1928.


N°11bis

Entre moderne et Art Déco, cette façade m'inspire le plus profond désintérêt. On dirait une maison des années 1990, c'est pour dire !


N°12

N°13

N°15

Les deux premiers étages rappellent les hôtels particuliers comme on en voit au kilomètre dans le XVIème arrondissement de Paris mais une chose attire tout de même le regard : ces deux étages d'atelier sur la gauche. Ils sont bien sûr été ajoutés, dans les années 30, à une construction de 50 ans plus ancienne.


N°17

De simples ateliers, pas désagréables.


N°20

N°21

Les frères Auguste et Gustave Perret ont travaillé ici pour Dora Gordin. On ne voit pas là le travail de deux architectes de renom. Ce bâtiment proche de l'Art Déco n'a qu'un intérêt très limité à mon goût ; bow-windows vus et revus, fenêtres mansardées... bon... suite au N°25...


N°22

24

N°25

... rien à ajouter pour cette villa bâtie par les frères Perret pour Marguerite Huré. La ville de Boulogne nous apprend toutefois que la façade a été modifiée.


N°26

N°29

N°31

Situation

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Art Déco aux Lilas (93)
Art Déco aux Lilas (93)
Les immeubles, les écoles Art Déco et autres aux Lilas (93).

L'église du Sacré-Coeur à Gentilly
L'église du Sacré-Coeur à Gentilly
L'église du Sacré-Coeur à Gentilly (94)

L'Art Déco à Vincennes (94)
L'Art Déco à Vincennes (94)
Une école et des immeubles Art Déco à Vincennes (94).

L'Art Déco à Cachan (94)
L'Art Déco à Cachan (94)
Saint-Jean-l'évangéliste, les maisons, les immeubles de Cachan en Val-de-Marne (94).

L'hôtel de ville de Puteaux
L'hôtel de ville de Puteaux
Hôtel de ville Art Déco de 1934, signé des architectes Jean et Edouard Niermans.

Art Déco à Puteaux (92)
Art Déco à Puteaux (92)
Immeubles et poste Art Déco à Puteaux, dans les Hauts-de-Seine.

Art Déco à Issy-les-Moulineaux (92)
Art Déco à Issy-les-Moulineaux (92)
Tous les immeubles Art Déco d'Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font