Le boulevard de Montricher à Marseille

28 août 2018

Avec la rue de Montricher, nous sommes dans le quartier du joli parc de Longchamp à Marseille, qui abrite le musée des Beaux-Arts et le muséum d'histoire naturelle. Tous les appartements qui seront montrés ci-dessous ont donc une vue, plus ou moins convaincante sur le parc, suivant les étages et l'emplacement précis. Pour autant, ces immeubles ne sont pas de haut standing mais plutôt prévus pour les classes moyennes ou classes moyennes supérieures. Les voici tous présentés dans le détail, du numéro 11 au numéro 27.


N°11

On commence tranquillement, petitement par un immeuble en béton assez simple de facture. On note tout de même des bow-windows tout en longueur, peu profonds et une porte sympathique, sans grande richesse toutefois.


N°13

Un immeuble de 1931, signé de l'architecte Édouard Rambert, sans aucun doute le plus intéressant de la rue. Il est tellement supérieur aux autres, à tous niveaux que, sans lui, la rue de Montricher n'aurait pas eu son article propre. Notez l'arrondi très gracieux à l'angle de la rue Commandant Mages, le travail de la pierre, les motifs en bas reliefs, les spirales et les paniers de fleurs sur les ferronneries des balcons et des balconnets.
Et que dire de cette superbe porte ? Malgré un central assez classique, avec ses torsades, les nombreuses spirales tout le long des côtés valent le coup d'oeil.


N°21

Ici, on voit clairement deux périodes de construction. La partie inférieure date environ de 1900 alors que la partie supérieure, rajoutée par la suite, concerne notre période. Une unité a toutefois été recherchée pour l'ensemble, qui reste cohérent. Peut-on vraiment parler d'Art Déco, du coup ? Ce n'est même pas sûr, mais il est intéressant de voir des cas particuliers, comme celui-ci.


N°36

Nous avons deux-trois petites choses ; rien qui n'aurait déjà été vu ailleurs, rien qui mérite le détour.


N°27

C'est huit étages que nous avons ici pour le plus humble des immeubles Art Déco de la rue. Toutefois, il n'est pas laid du tout, bien proportionné, et ses balcons d'angle doivent être très agréables. Il possède des proportions colossales ; il se prolonge en effet sur une bonne partie de la rue Edouard Stéphan. Il s'agit d'un immeuble des années 30, sans doute bien plus tardif que les autres, présentés ci-dessus.


Situation

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

L'Art Déco à Marseille
L'Art Déco à Marseille
Photos Art Déco de la ville de Paris, dans les Bouches-du-Rhône (13).

Lycée Michelet à Marseille
Lycée Michelet à Marseille
Sur ce lycée, on sait peu de choses, on trouve très peu d'informations, au niveau de l'architecture.

La rue Vallence Père Ruby à Marseille
La rue Vallence Père Ruby à Marseille
Cette petite rue perpendiculaire à la rue Paradis possède un joli patrimoine de trois immeubles Art Déco.

Immeuble Art Déco boulevard Michelet à Marseille
Immeuble Art Déco boulevard Michelet à Marseille
Dans l'alignement de l'avenue du Prado, donnant sur le rond-point du Prado, on trouve cet immeuble incroyable.

Le 15 cours Joseph Thierry à Marseille
Le 15 cours Joseph Thierry à Marseille
Un hall d'entrée avec mosaïque et une verrière incroyable sur le thème des transports. Immeuble Art Déco.

La rue du maréchal Fayolle à Marseille
La rue du maréchal Fayolle à Marseille
La rue du maréchal Fayolle à Marseille, ce sont huit immeubles Art Déco des années 30.

Monument à la Paix de Marseille
Monument à la Paix de Marseille
Ce monument Art Déco, commémore l'assassinat à Marseille du roi Alexandre 1er de Yougoslavie et de Louis Barthou.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font