L'Art Déco à Rennes

22 décembre 2016

Pour la ville bretonne de Rennes, en Ille-et-Vilaine (35), j'ai déjà eu l'occasion de parler de la piscine municipale Saint-Georges et de l'immeuble Odorico, 7 avenue Jean-Janvier. En dehors de ces deux gros morceaux, Rennes compte un certain nombre de jolies réalisations Art Déco, principalement des immeubles. Tous de tailles et de styles très différents, ils apportent une réelle touche moderne à cette ville au riche passé architectural.

13 rue du général Maurice Guillaudot

Un immeuble à la symétrie parfaite de A. Frigault. On ne parlera pas de bow-windows mais les deux parties centrales de la façade sont légèrement bombées. L'utilisation de pilastres reste très classique.


28 rue Saint-Melaine

L'immeuble est signé mais cette signature est pour moi illisible. Si quelqu'un parvient à la déchiffrer, qu'il m'écrive. Les frontons nous rappellent bien sûr les étroites maisons flamandes à deux étages.


9 rue de Bertrand

Voici un travail très intéressant qui mêle la brique, la pierre et le béton. Bow-window sur trois étages, qui forme un balcon pour le quatrième. Une porte exploitant un motif spirale de grande dimension.


Contour Saint-Germain

Un immeuble de moindre importance mais qu'il est intéressant de citer pour observer la diversité des architectures proposées.


Rue Jules Simon

On sait que le motif de la spirale peut subir mille adaptations. Celui-ci est carré. Nous avons ici une très jolie façade qui opère à merveille pour éviter la répétition. Les plans ne sont pas alignés entre le rez-de-chaussée, le premier et les trois suivants. Le dernier étage possède un balcon intégral avec pergola. Très très joli !


Rue Rallier du Baty

Encore un cas très intéressant. En regardant attentivement, le classicisme de la façade et des fenêtres des quatre premiers étages nous alerte. Puis les pans coupés et les cannelures du dernier étage nous ramènent vers l'Art Déco. Eh bien, en regardant encore plus attentivement, on voit que ce quatrième étage a subi des modifications. Celles-ci s'intègrent parfaitement au reste de l'immeuble, qui date, lui, du XIXème siècle.



Quelques photos isolées

Les Galeries Lafayette étant un peu à part, pas vraiment Art Déco, je préfère ne pas développer.

Rue du Pré Botté
Rue de la Borderie
Plaque en souvenir des 41RL, 241RL, 410RL et 75 RIT
Rue Jules Simon
Galeries Lafayette, Rue de Rohan
Garage années 30, Rue de la Borderie

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Le 7 avenue Jean-Janvier à Rennes
Le 7 avenue Jean-Janvier à Rennes
Immeuble breton de grande importance. Architecte Jean Poirier, mosaïque Odorico.

Art Déco à Annecy
Art Déco à Annecy
Annecy possède une architecture Art Déco et une architecture des années 30 assez incroyable, répartie dans plusieurs quartiers de la ville.

Aix-les-Bains, les mosaïques des thermes Pétriaux
Aix-les-Bains, les mosaïques des thermes Pétriaux
Les Thermes Pétriaux portent le nom de leur architecte Roger Pétriaux, qui a eu la tâches de les agrandir en 1932.

L'Art Déco à Quimperlé
L'Art Déco à Quimperlé
L'Art Déco, à Quimperlé, est à l'image de cette petite ville bretonne de 12 000 habitants : charmant, intéressant mais en petite quantité.

La cité de Kerguélen à Quimper
La cité de Kerguélen à Quimper
Les immeubles de la Cité Kerguélen, des années 30, qui ne sont pas tous des chefs-d'oeuvre.

L'Art Déco à Quimper
L'Art Déco à Quimper
Les immeubles, façades et portes Art Déco de la ville de Quimper, en Bretagne.

La piscine municipale Saint-Georges, à Rennes
La piscine municipale Saint-Georges, à Rennes
Piscine de l'architecte Emmanuel le Ray, datée de 1927. Céramique de Gentil et Bourdet.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font