Le quartier du Lac, à Annecy

26 novembre 2016

À Annecy, le quartier du Lac désigne le Quai Eustache Chappuis et les quelques rues perpendiculaires, sans entrer dans le centre ancien très proche (voir carte ci-contre).

Dans les années 30, c'est un projet de grande ampleur qui est commandé à l'architecte Georges Fournier. Il lui sera demandé de livrer un îlot complet avant 1941. Les travaux commencent en 1935 (sans savoir que la guerre allait éclater). L'architecte en chef meurt en 1938, ce qui retarde d'autant plus l'avancée des travaux qui ne seront achevés qu'en 1945.

Malgré cette date tardive pour l'achèvement des constructions, on parlera sans aucun problème de style Art Déco pour ces constructions riches en balcons de toutes les formes, ornements divers, travail sur les étagements...

Voici la liste exhaustive de tous les bâtiments Art Déco de ce quartier si riche, largement illustrée de photos en détail.

Hôtel Splendid

Cet hôtel, d'abord appelé Hôtel Louis-Georges est situé Quai Eustache Chappuis. Ces chambres ont vue sur le lac. Je ne sais rien de sa décoration intérieure mais de son architecture, je retiendrai son angle arrondi avec ses deux bow-windows si originaux, ne servant pas de fenêtres mais de balcons. On doit sa construction à l'architecte Denizot, en 1930 ; il ne fait donc pas partie de l’îlot précédemment cité.


10 Quai Eustache Chappuis

Cet immeuble récemment rénové est extraordinaire à plus d'un titre. Sur l'image Google Earth suivante, on peut voir, pour commencer, qu'il occupe tout un pâté de maison et qu'il possède donc quatre adresses postales différentes. Ces murs enferment donc une cour intérieure. Ceci est parfaitement banal pour un immeuble haussmannien mais je n'en avais jamais vu de cette période.


Ensuite, l'intégralité des côtés de l'immeuble repose sur des piliers de béton, reliés en arche décorative par de la pierre taillée. Ce sont tout de même huit étages, sur une largeur de 2m, qui reposent sur ces piliers, soit plusieurs milliers de tonnes. Sous ces arcades, des commerces de toutes sortes.


Les quatre façades sont agrémentées de doubles bow-windows et de balcons individuels avec motif fontaine.


2 rue Joseph Blanc

Cet immeuble recouvre lui aussi un pâté de maison entier et bien qu'un peu moins impressionnant, il possède de nombreux points communs avec le précédent, dont le nombre d'étages, la présence d'arcades voûtées, la forme des balcons. Le motif des ferronneries des balcons ressemble lui aussi énormément à celui du Quai Chappuis, sans être tout à fait identique. Il est difficile de connaître l'influence exacte de Georges Fournier dans l'élévation de chacun des immeubles du quartier, si différents les uns des autres comme vous le verrez ci-dessous, mais si le précédent est de lui, celui-ci l'est aussi. La dernière de ces six photos est prise depuis le château.


6 rue du collège Chappuisien

Celui-ci est plus typique des années 40. C'est particulièrement vrai au niveau des motifs utilisés pour le balcon. Ici, les arcades ne servent plus de passage, elles sont fermées. C'est le troisième et dernier immeuble occupant un pâté de maison entier. La vue prise depuis le château nous montre de classiques toits en pente recouverts de tuiles.


La rue du Lac

Cette rue, qui héberge déjà, à sa gauche, le deuxième immeuble cité dans cet article, nous présente une enfilade de quatre bâtiments Art Déco à la suite, tous très différents. Les piliers des arcades, ici, sont en pierre.


2 rue du Lac

Cet immeuble, qui possède également une façade Quai Eustache Chappuis est une curiosité qui nous rappelle que l'Art Déco, c'est beaucoup de choses. C'est sans doute l'usage du bâtiment, pas forcément un immeuble de logements, qui a dû inspirer cette forme en partie classique à l'architecte. Notons que nous avons de la pierre de taille pour les quatre premiers étages. La partie supérieure, bien différente, semble être un ajout ultérieur.


4 rue du Lac

Nous n'avions pas encore de façade à la symétrie parfaite ; c'est chose faite ! On note un étage (un peu) plus bourgeois que les autres, au premier : l'ouverture des fenêtres des bow-windows est arrondie et le balcon est un peu plus large.


6 rue du Lac

Un immeuble à nouveau dans l'esprit des deux premiers. Il se pourrait bien que Georges Fournier en soit également l'architecte.


8 rue du Lac

L'immeuble typique de style années 30, élancé comme un paquebot, comme on en trouve de nombreux exemples à Lyon et à Grenoble.


Situation

Annecy, quartier du Lac

Voir aussi

Accueil du site
Retour à la page d'accueil du site architecture-art-deco. Présentation, les nouveaux articles...

Le 6ème, THE arrondissement Art Déco de Lyon
Le 6ème, THE arrondissement Art Déco de Lyon
Le quartier le plus Art Déco de la ville de Lyon est sans aucun doute le VIème arrondissement.

Le 12 rue Cassini à Paris
Le 12 rue Cassini à Paris
Immeuble de Charles Abella de 1930. Frise en bas-relief de Xavier Hass. 12 rue Cassini à Paris.

Les vitraux de l'église Notre-Dame-de-Liesse à Annecy
Les vitraux de l'église Notre-Dame-de-Liesse à Annecy
Vitraux modernes signés de L. Balmet, Grenoble. Ils datent de 1933. Photos et détails.

La basilique Saint-Joseph des Fins à Annecy
La basilique Saint-Joseph des Fins à Annecy
Église Notre-Dame des Fins, Annecy, de Dom Paul Bellot de 1941.

Monument aux morts de Annecy
Monument aux morts de Annecy
Monument aux morts de Annecy, du sculpteur Philippe Besnard.

Les plus beaux immeubles Art Déco de Annecy
Les plus beaux immeubles Art Déco de Annecy
Quatre des plus beaux immeubles Art Déco de Annecy, en haute-Savoie (73).

Annecy, un paquebot au bord du lac
Annecy, un paquebot au bord du lac
Immeuble paquebot du 15 rue de la République à Annecy.

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font