Le 6ème, THE arrondissement Art Déco de Lyon

09 novembre 2016

On trouve de jolies choses Art Déco un peu partout à Lyon : à la Croix-Rousse, au centre, à la périphérie, mais l'arrondissement qui rassemble le plus de constructions d'entre-deux-guerres est sans aucun doute le VIème. Voir ci-contre le plan de l'arrondissement et ci-dessous la partie spécialement traitée dans l'article, celle qui abrite des constructions intéressantes pour nous. Vous pouvez remarquer qu'elle exclut les parties extérieures.

The arrondissement Art Déco

J'ai déjà traité cet arrondissement dans pas moins de huit articles, précédemment (voir en bas d'article) mais je n'ai pas montré la totalité du matériel photographique en ma possession. Les voici présentés sans ordre particulier. Je fais toutefois l'impasse sur certaines façades des années 30 sans aucun intérêt au milieu de tant de jolies choses.

Deux ateliers Avenue Foch

N°55

De très larges fenêtres pour faire entrer la lumière. Les deux bas-reliefs montrent deux visages accompagnés d'une roue, ce qui nous donne un sérieux indice sur les métiers présents dans ces murs dans les années 20.


N°58

Presque en face du précédent, cet immeuble est de facture totalement différente, beaucoup plus classique avec son sixième étage mansardé (entre autres) mais la porte et les bas-reliefs colorés ne nous laissent pas de doute sur la période : fin des années 10 / début des années 20.


La rue Barrème

N°18

Un immeuble de quatre étages somme toute assez simple mais il faudra regarder du côté de la porte : un gros travail de ferronnerie sur le motif de la spirale, qui alterne les rotations à droite et à gauche.


N°22 et N°24

Deux immeubles jumeaux qui ont l'avantage d'être signés. Leur architecte est Michel Perole et ils sont datés de 1939.


Rue du Commandant Faurax

N°9 et N°11

Deux immeubles jumeaux de A. Lervy et datés de 1934.

N°19-21 et N°23

À nouveau deux immeubles des années 30 qui fonctionnent ensemble. Notez l'alignement des balcons et les arrondis des deux côtés de la rue ainsi que les fenêtres hublot.


La rue Duguesclin

N°41



N°72


7-9 rue Vendôme

Cet immeuble signé A. Lervy (1933) nous rappelle les immeubles des numéros 14 et 18 du boulevard des Belges, déjà traités dans un article.


24 rue Vendôme

Un joli immeuble qui apporte une touche originale avec ses bow-windows exploitant un motif étagé en relief et utilisant des colonnettes, qui n'ont pas qu'un rôle décoratif.


6 Boulevard Anatole France

Un immeuble Art Déco de 1926 signé Clément Laval. Les immeubles des années 20 sont largement minoritaires par rapport à ceux des années 30, vous l'aurez remarqué. Mais cette comparaison est biaisée par le fait que certaines constructions des années 20 sont encore très éclectiques et ne peuvent pas être associées à l'Art Déco. Celui-ci est un des plus beaux du quartier.

On retrouve de très nombreux atouts de la période Art Déco, joliment mis en avant : un bow-window sur cinq étages, des fenêtres hublot, une porte en ferronnerie, l'utilisation omniprésente du motif spirale...


73 Cours Vuitton

Encore un très joli immeuble situé presque en face du précédent. Les balcons sont en angle avec utilisation de la colonnette. Motifs chevrons pour la porte.


167 boulevard de Stalingrad

Nous retournons à plus de simplicité, mais l'entrée et les portes sont très travaillées.


6 rue Garibaldi

Un immeuble plus grand que la moyenne avec ses huit étages. On alterne les différentes tailles de balcons pour éviter la monotonie.

À voir aussi

Voici les articles précédents traitant également du VIème arrondissement de Lyon. Vous pouvez voir, avec les centaines de photos exposées dans ces articles, que je ne vous ai pas menti. Le VIème est bien THE quartier Art Déco de la ville !

Les plus beaux immeubles du VIème arrondissement de Lyon

Les plus beaux immeubles du VIème arrondissement de Lyon

Le VIème arrondissement de Lyon regorge de constructions des années 20 et 30. C'est THE arrondissement Art Déco par excellence. On y trouve des H.BM, des habitations de facture simple et sobre et d'autres immeubles érigés pour les bourgeois des abords du parc de la Tête d'Or...

Le Palais de Flore, à Lyon

Le Palais de Flore, à Lyon

Le Palais de Flore, situé au 8 boulevard Jules Favre, dans le VIème arrondissement de Lyon est l'oeuvre de l'architecte Clément Laval. Il est daté de 1930 et à cette époque, il était l'immeuble de logement le plus haut de France avec ses 40 mètres sur 10 étages.

Les immeubles Art Déco du Boulevard des Belges, à Lyon

Les immeubles Art Déco du Boulevard des Belges, à Lyon

Au cœur du VIème arrondissement de Lyon, le boulevard des Belges, longeant le Parc de la Tête d'Or nous donne de merveilleux exemples d'immeubles bourgeois de style Art Déco. Ces édifices comptent au moins sept étages et sont richement ornés et décorés.

Le central téléphonique Lalande à Lyon

Le central téléphonique Lalande à Lyon

En sortant de la station métro Brotteaux, dans le quartier du même nom, dans le VIème arrondissement de Lyon, on tombe nez à nez avec ce curieux bâtiment : un central téléphonique, qui a pris le nom de sa rue : Lalande.

La rue Crillon, à Lyon

La rue Crillon, à Lyon

Les premiers numéros de la rue de Crillon, dans le VIème arrondissement de Lyon, c'est à dire la partie la plus éloignée du Parc de la Tête d'or, ont été aménagés dans les années 30 et nous offrent une ribambelle de bâtiments intéressants.

La rue Sully à Lyon

La rue Sully à Lyon

La rue Sully, située dans le très riche VIème arrondissement de Lyon, dans le Rhône (69) fait partie de ses rues si passionnante pour les gens comme moi : elle rassemble de nombreux immeubles des années 20 ou 30, sur toute sa longueur. Les photos de tous ces immeubles, dans le détail, avec leur ornementation...

La rue Duquesne, à Lyon

La rue Duquesne, à Lyon

La rue Duquesne, à Lyon, est située au milieu du VIème arrondissement de Lyon. C'est dans la partie centrale de cette rue que nous allons trouver des beaux ou très beaux immeubles des années 30 jusqu'aux années 40. On trouvera toutes les formes possibles mais en angle, c'est toujours l'arrondi qui prévaut.

La rue de Créqui, à Lyon

La rue de Créqui, à Lyon

La rue de Créqui traverse verticalement la presque totalité du VIème arrondissement de Lyon, depuis le Cours Gambetta jusqu'au parc de la Tête d'Or, soit près de 2 Km. Elle parcourt donc plusieurs quartiers. Nous nous intéresserons à la partie qui propose des constructions d'entre-deux-guerres, soit la partie la plus au nord.


PARTAGEZ CET ARTICLE
Facebook Google+

Commentaires

Nom ou pseudo :

Adresse Email (facultatif) :

Anti-spam. Combien font