ART ET ARCHITECTURE ART DÉCO

Qu'est-ce que l'Art Déco ?

L'Art Déco est un mouvement artistique ou une période artistique que l'on situe généralement entre les années 20, 1925, année de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs à Paris étant une année phare et 1939, début de seconde guerre mondiale. On placera toutefois les origines de l'Art Déco dans les années 10, où, en réaction à l'Art Nouveau, jugé trop exhubérant (nommé alors l'Art Nouille), les objectifs se transforment alors même si l'ornementation garde une place importante (ferronnerie, motifs floraux, bas-reliefs, statuaires...). D'ailleurs, on verra plus une évolution progressive qu'une véritable révolution. Mais petit à petit, les formes géométriques prendront de la place pour finalement s'imposer sur les courbes.

Les constructions navales en plein essor inspirent alors les architectes. On parlera de forme "paquebot" pour de nombreuses structures de couleur blanche, allongées et souvent placées dans un angle saillant, aux façades sobres privilégiant les bow-windows et les fenêtres hublot, utilisées dans les bateaux, aux toits terrasse.

Le style influence tous les arts visuels et même l'artisanat. Les villas, les maisons, les hôtels sont Art Déco du sol au plafond. Les meubles, les verrières, les portes, les poignées de porte, tout concourt à la réalisation d'un art total, épuré.

De grands noms d'architectes émergent mais d'autres, qui n'ont pas laissé leur nom dans l'histoire, réalisent de petits édifices dans le même style. On ne trouvera leurs travaux dans aucun livre car ils ne respectent pas tous les canons de l'Art Déco. Parfois même, un seul élément nous rappelle la période. Ce genre d'éléments, quand ils sont de qualité, trouveront également leur place ici.

Voir l'article Les caractéristiques de l'Art Déco.

Les derniers articles sur l'Art Déco :

L'avenue de la Libération à Villers-les-Nancy, en Meurthe-et-Moselle

L'avenue de la Libération à Villers-les-Nancy, en Meurthe-et-Moselle

La ville de Villers-les-Nancy, est très liée à sa grande sœur Nancy, avec laquelle elle partage plusieurs rues et avenues d'importance (avec toutefois un changement de nom). Elle est voisine du quartier du parc Sainte-Marie. L'avenue de la Libération, justement, passe sans transition de Nancy à Villers, mais c'est du côté de la banlieue que l'on trouve les plus jolis immeubles, en tout cas, les plus jolis immeubles Art Déco.

La rue du maréchal Oudinot à Nancy

La rue du maréchal Oudinot à Nancy

La rue du maréchal Oudinot, au sud-est de Nancy, dans le quartier Saurupt est tout à fait étonnante, bluffante. J'y ai photographié vingt-deux numéros purement Art Déco. J'en ai volontairement omis quelques uns, de facture moins intéressante à première (je me permets ceci quand je suis entouré de trésors), et je ne suis même pas sûr de ne pas en avoir oublié.

Le boulevard de Scarpone à Nancy

Le boulevard de Scarpone à Nancy

Dans ce boulevard nancéen qui mène tout droit à la banlieue industrielle Maxéville, j'ai compté huit maisons ou petits immeubles Art Déco, du numéro 1 au numéro 103. De la simple maison, qui possède un ou deux détails Art Déco à la demeure cossue, qui nous en met plein la vue, toutes ont un intérêt certain.

L'Art Déco à Manille, aux Philippines

L'Art Déco à Manille, aux Philippines

Manille n’est pas une ville qui vient immédiatement à l’esprit quand on pense à l’Art Déco, mais cela devrait être le cas. Malgré les terribles destructions de la fin de la seconde guerre mondiale, Manille abrite encore une vaste collection de bâtiments Art Déco. Certes, ils ne sont pas tous flambants neufs ; certains sont soignés avec amour, d'autres sont scandaleusement négligés, mais il y a beaucoup à voir pour tout fan d'Art Déco. Ces dernières années, les Philippins se sont davantage intéressés à cette partie importante du patrimoine bâti du pays.

Le cimetière chinois de Manille aux Philippines

Le cimetière chinois de Manille aux Philippines

Les influences Art Déco se retrouvent dans tous les domaines de la vie : architecture, mobilier, peinture, mode, transports et industrie. Il ne faut donc pas s’étonner que le style ait également influencé la conception des tombes et des mausolées. Le cimetière de Recoleta à Buenos Aires contient de nombreuses structures art déco tandis que d'autres se trouvent à Asmara, en Érythrée et à Pittsburgh, aux États-Unis. J'ai récemment visité le cimetière chinois de Manille, qui regorge d'Art Déco.

Tous les articles