ART ET ARCHITECTURE ART DÉCO

Qu'est-ce que l'Art Déco ?

L'Art Déco est un mouvement artistique ou une période artistique que l'on situe généralement entre les années 20, 1925, année de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs à Paris étant une année phare et 1939, début de seconde guerre mondiale. On placera toutefois les origines de l'Art Déco dans les années 10, où, en réaction à l'Art Nouveau, jugé trop exhubérant (nommé alors l'Art Nouille), les objectifs se transforment alors même si l'ornementation garde une place importante (ferronnerie, motifs floraux, bas-reliefs, statuaires...). D'ailleurs, on verra plus une évolution progressive qu'une véritable révolution. Mais petit à petit, les formes géométriques prendront de la place pour finalement s'imposer sur les courbes.

Les constructions navales en plein essor inspirent alors les architectes. On parlera de forme "paquebot" pour de nombreuses structures de couleur blanche, allongées et souvent placées dans un angle saillant, aux façades sobres privilégiant les bow-windows et les fenêtres hublot, utilisées dans les bateaux, aux toits terrasse.

Le style influence tous les arts visuels et même l'artisanat. Les villas, les maisons, les hôtels sont Art Déco du sol au plafond. Les meubles, les verrières, les portes, les poignées de porte, tout concourt à la réalisation d'un art total, épuré.

De grands noms d'architectes émergent mais d'autres, qui n'ont pas laissé leur nom dans l'histoire, réalisent de petits édifices dans le même style. On ne trouvera leurs travaux dans aucun livre car ils ne respectent pas tous les canons de l'Art Déco. Parfois même, un seul élément nous rappelle la période. Ce genre d'éléments, quand ils sont de qualité, trouveront également leur place ici.

Voir l'article Les caractéristiques de l'Art Déco.

Les derniers articles sur l'Art Déco :

L'église Sainte-Agnès de Maisons-Alfort

L'église Sainte-Agnès de Maisons-Alfort

Cette église, située proche du métro École Vétérinaire (ligne 8, pour ceux qui voudraient s'y rendre), date de 1933. Elle fut bâtie par les architectes Marc Brillaud de Laujardière et Raymond Puthomme. Pas inintéressante (mais difficile à photographier), elle a tout d'une construction des années 30, en tout cas à l'extérieur, pas le choix de sa géométrie à peine coupée par la présence de ces quatre colonnes aux chapiteaux introuvables en dehors de ces années-là.

Maisons Art Déco à Maisons-Alfort

Maisons Art Déco à Maisons-Alfort

Nous avons parlé des immeubles Art Déco avec de jolies bâtisses, y compris le square Dufourmentelle, mais la ville de Maisons-Alfort peut aussi s’enorgueillir (comme j'y vais !) de la présence de belles maisons Art Déco sur son sol. Réparties un peu partout dans la ville (spécialement loin de l'agitation), elles sont toutes différentes et ont toutes de l'intérêt.

Immeubles Art Déco à Maisons-ALfort

Immeubles Art Déco à Maisons-ALfort

À Maisons-Alfort, lorsqu'on prend le risque de s'éloigner un peu des sentiers battus, on ne risque pas de s'ennuyer très longtemps lorsqu'on aime l'Art Déco. En effet, la ville, très proche de son patrimoine d'entre-deux-guerres, comporte de très jolies pièces, pas forcément référencées, d'ailleurs. Au delà du Square Dufourmentelle, connu dans la région, on trouvera de jolis immeubles typique de l'Art Déco, intéressants eux-aussi. Les voici présentés sans ordre particulier.

Le collège Jules Ferry de Maisons-Alfort

Le collège Jules Ferry de Maisons-Alfort

Si j'écris ce premier article sur un collège français, croyez-moi, c'est qu'il y a matière ! Il s'agit en fait d'un groupe scolaire en brique, de taille très imposante, situé rue Jean Jaurès à Maisons-Alfort, résultat du travail des deux architectes André Dubreuil et Roger Hummel en 1932. Outre son architecture moderne intéressante, c'est surtout sur sa façade que nous allons nous attarder.

Lyon, monument à la gloire du service de santé

Lyon, monument à la gloire du service de santé

Ne nous y trompons pas ! Ce monument de 1938 titré « À la gloire du service de santé » de l'architecte Pierre Belleman et du sculpteur Louis Bertola n'est pas à la gloire des médecins ou infirmier.ère.s du quotidien ; Cette sculpture est un hommage à tous les services de santé de la grande guerre. Il s'agit donc bel et bien d'un monument de la guerre 14-18 mais, cas particulier, nous ne pouvons pas parler de monuments aux morts ...

Tous les articles